Le ministre de l’Education passe à l’offensive, mais il faut des………

MEN

A quelques jours de la rentrée des classes, le ministre de l’Education ménage sa monture. Tant de décisions à prendre pour une rentrée scolaire effective et une année scolaire performante. Au premier pas, le mouvement des inspecteurs départementaux de l’éducation nationale, tant attendu, voit le jour.

Une mesure qui a touché toutes les IDEN du pays. Tant mieux. Une mesure qui est un point de départ, pour relever un défi. Une offensive pour mettre terme au sur place. Une attaque courageuse, qui pourrait contribuer à l’épanouissement de notre système éducatif, qui a longtemps souffert des politiques.

Plus de 40% des inspecteurs départementaux nouvellement nommés sont des cadres encore jeunes et compétents, à l’image de celui de Tidjikja. Un homme lié à tous par le social et le sérieux dans le travail. Un choix qui n’a pas surpris les enseignants de Tidjikja. Un iden connu par sa disponibilité . Un groupe qui une fois sur le terrain pourrait réaliser les projets tracés par le département de l’Education nationale, mais avec des moyens.

Ce choix effectué par le ministre, constitue un facteur de développement et peut dépoussiérernotre système éducatif . Même si en se référant à la note service, le constat, signale que ceux qui sont revenus à Nouakchott, pour y avoir travaillé ou jamais, ont le droit. Signe de justice, peut-on dire ! L’amélioration de la situation de l’enseignement doit toucher tous les plans estimant qu’il y a des questions de fond dont les voitures de fonction, les infrastructures, le matériel informatique et la gestion rigoureuse du personnel. Dans les régions et les départements à grandes superficies et qui sont enclavées et avec un nombre important d’établissements à gérer, des examens à suivre et des contrôles à faire pour s’enquérir du bon déroulement du travail, un véhicule en bon état, demeure indispensable.

Au cours d’une tournée effectuée en juin dernier, par notre reporter dans les inspections de Nouakchott et des régions du Guidimakha, de l’Assaba, du Tagant et du Hodh El Gharbi, les véhicules sont soient inexistants, ou en mauvais état ou oubliés dans un coin de la cour.

Il est temps que notre système éducatif soit modernisé par les moyens adéquats. Il est temps que les autorités compétentes trouvent des solutions définitives pour améliorer la situation et les résultats.

Il faut préciser que cette rentrée scolaire risque d’être une entrée scolaire aux multiples visages où la réalité du terrain semble indiquer que la scolarisation des enfants n’a pas encore atteint les normes pédagogiques requises pour permettre de réaliser un équilibre entre l’amélioration des conditions de travail des enseignants et offrir aux élèves un cadre propice pour la construction de leur parcours scolaire. Il reste certain qu’entre instabilité de l’encadrement et les conditions matérielles difficiles, la situation actuelle du secteur de l’éducation dans le pays est en deçà des attentes. Les élèves arrivés avec beaucoup de mal en classe de terminale, une minorité accède à ce précieux sésame et une grande partie de ceux qui ont pu décrocher leur bac connaissent un échec dès la première année universitaire !

Le ministère doit faire face aux insuffisances actuelles dans la prise en charge des écoles primaires, véritable creuset du secteur. Les mauvais résultats scolaires,  l’insuffisance d’infrastructures, instabilité et l’absence d’un encadrement compétent dans les matières principales, notamment les mathématiques, les sciences et la physique et évidemment les langues étrangères, l’éternelle tare du système éducatif du pays, tout cet agenda doit être solutionné.

Comment s’attendre à des résultats positifs alors que nous avons un enseignement victime de la surcharge des classes, d’un encadrement défaillant et de conditions pédagogiques difficiles ?

Face à cette situation, nous pouvons dire que l’homme fort du MEN et ses proches collaborateurs du primaire comme ceux du secondaire ont du pain … sur la planche.

Habib Salah (Tawary Mauritanie)

 

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge