Le ministre de l’intérieur dément l’existence de torture dans les prisons mauritaniennes

existence de tortureRépondant à une question orale d’un député de l’opposition, le ministre mauritanien de l’intérieur et de la décentralisation, a nié l’existence d’une quelconque forme de torture dans les prisons mauritaniennes.
Mohamed O. Ahmed Salem O. Mohamed Raré a réaffirmé que la Mauritanie est considérée dans la zone comme un modèle du respect des libertés et des règles de droit individuel des personnes en détention.
Le ministre a cité une batterie de mesures destinées selon lui à garantir la sécurité des personnes et leurs biens, à la sécurisation des frontières, la promptitude et l’efficacité des services de sécurité à prévenir les crimes et à arrêter leurs auteurs après chaque forfait.
O. Ahmed Raré a rappelé qu’au cours des dernières années plus de 250 rassemblements et marches avaient été autorisés par le gouvernement et aucune restriction n’avait été prise.
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge