Le Niger a joué le rôle d’intermédiaire dans la libération du dernier otage français dans le monde

 

 

-

La présidence nigérienne a déclaré ce mardi matin que la libération du dernier otage français dans le monde, Serge Lazarevic, enlevé en novembre 2011 au Mali par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), est le résultat d’un effort colossal du Niger et du Mali.

Dans un communiqué rendu public à cet effet, le gouvernement nigérien a exprimé sa satisfaction d’avoir réussi à liber cet otage après trois ans de détention.
Serge Lazarevic serait « relativement bonne santé » et sera rapidement rapatrié en France, selon le président français François Hollande.
Sa libération a eu lieu près de Kidal au Mali, bastion de la rébellion touarègue.
François Hollande a salué la coopération avec les gouvernements nigérien et malien. « La France n’a plus aucun otage, dans aucun pays au monde », a-t-il.
La dernière preuve de vie de Serge Lazarevic datait du 17 novembre. Le Français avait interpellé François Hollande dans une vidéo diffusée par le groupe terroriste Aqmi.
« Je demande de tout faire pour ma libération », avait-il déclaré. Il expliquait être « très malade », lisant un texte manifestement préparé à l’avance.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge