Le Nigeria touché par une «maladie mystérieuse»

maladie mystérieuseAu Nigeria, 18 personnes ont succombé à une « maladie mystérieuse » qui s’est déclarée dans l’Etat d’Ondo, dans le sud du pays. Dès l’annonce de ce nombre important de victimes, les autorités ont immédiatement assuré qu’il ne s’agissait pas du virus Ebola. Des analyses sont en cours.

L’alerte a été donnée par l’hôpital d’Ode-Irele, où des médecins affirment avoir admis cinq patients présentant des symptômes peu communs. Ils évoquent notamment une alternance de maux de tête, de perte de connaissance et un aveuglement soudain. Le tout engendrerait un décès dans les 24h qui suivent.

Par précaution, dans ce contexte d’épidémie à virus Ebola qui touche certains pays de la sous-région ouest-africaine, des patients et des proches des malades ont été mis en quarantaine. Depuis vendredi, les autorités locales multiplient les messages d’apaisement. Dans un communiqué, le commissaire pour la Santé de l’Etat de Ondo affirme qu’il ne s’agit pas du virus Ebola, les symptômes étant différents. Les autorités précisent tout de même avoir pris des précautions pour enterrer les corps des victimes.

Sur les réseaux sociaux, des médecins lient ces morts subites à la consommation d’une plante. « L’hypothèse actuelle, lit-on sur le compte Twitter d’un porte-parole de l’OMS, c’est que des herbicides sont la cause » de cette maladie. Dans ce message, Gregory Härtl rapporte que les tests effectués se sont révélés négatifs à une infection virale ou liée à une bactérie.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge