Le nouveau bureau de l’Assemblée Nationale

ASSEMB1

La nouvelle Assemblée Nationale, après avoir élu le député UPR, Mohamed Ould Boilil comme président en remplacement de Messoud Ould Boulkheir, vient de terminer la composition de ses instances dirigeantes en élisant les cinq vice-présidents et les présidents des commissions et leurs membres. Ainsi, le premier vice-président de l’Assemblée est revenu à l’UPR à travers l’élection du député de Timbedra, Mohamed Ould Mouhamedou. La deuxième vice-présidence revient à l’opposition. Le parti Tawassoul prépare son vice-président, Mohamed Ghoulam Ould Haj Cheikh pour l’occuper. Le président d’El Vadila, Ethmane Ould Cheikh Belm’Ali est retenu comme troisième vice-président. Camara Ali Guéladio (député d’Ould Yengé) et Zeinebou Abdoul occupent respectivement le poste de quatrième et cinquième vice-président de l’Assemblée Nationale. Par rapport aux commissions parlementaires, un accord a été passé en vertu duquel l’opposition présidera les commissions des finances, des affaires étrangères et du contrôle et les partis de la majorité présidentielle se chargeront de la présidence de toutes les autres commissions. Selon les observateurs, les dernières élections législatives et municipales ont constitué un véritable recul démocratique eu égard à la gestion des institutions démocratiques. Alors que lors de la législature passée, l’opposition dirigeait la Communauté Urbaine de Nouakchott et l’Assemblée Nationale, cette fois avec ce mandat qui commence, toutes les institutions sont tombées dans l’escarcelle du pouvoir : Sénat, Assemblée Nationale, Conseil Constitutionnel….Communauté Urbaine de Nouakchott en plus de 75 députés sur les 146 du Parlement et 168 conseils municipaux sur les 216 que compte le pays.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge