Le Nouvel Ordre Mondial est-il incontournable ?

Le Nouvel Ordre Mondial
Le Nouvel Ordre Mondial totalitaire, liberticide, eugénique, raciste (classe supérieure et inférieure, sur le modèle de la société du Talmud, avec suppression de la classe moyenne), génocidaire – veut notre peau, avec :

Un monde unique ; Une pauvre misérable langue unique, le globish ;  Une idéologie unique, ultra-libérale ; Un Système unique, la jungle ; Une religion unique, d’essence satanique ; Une (sous)culture unique, « MacDo » ;  Un genre unique (façon Caroline Fourest), un monde uni-sexe, avec une procréation seulement médicale ou pire encore, technique ; Une seule nourriture, pestilentielle, la « mal-bouffe », aux couleurs des OGM ; une armée unique, non plus de conscrits ni même de métier, mais de mercenaires apatrides sans foi ni loi ; Une Pensée Unique, distillée dans les meRdias desservis par des prostitués matérialistes, des adorateurs du Veau d’Or ; Une métropole unique supplantant toutes les commues et tous les départements, etc.  Le tout assorti de guerres permanentes, totales, et même nucléaires, contre les pays ou les dirigeants non-alignés.

Nation, passé, Histoire, identité, culture, traditions, famille, diversité, religions multiples, modèle social, services publics, emploi, etc, tout doit disparaître et être à la discrétion d’une minorité (retranchée dans sa tour d’ivoire, et ayant fait main basse sur la plupart des terres, des ressources, du secteur de la Recherche désormais utilisé à des fins essentiellement mortifères..), qui s’est octroyée le droit de vie, et surtout de mort, sur chacun d’entre nous. C’est tout simplement monstrueux, et intolérable.

Alors, devons-nous subir, nous résigner à l’horreur programmée ? Bien sûr que non ! Et pour quel modèle, puisque la Pensée Unique malfaisante s’est ingéniée à tuer tous les idéaux de justice, de solidarité ? Et voici que surgit un article sur la Suisse, chantant son indépendance nationale, sa démocratie locale, son fédéralisme, sa neutralité active, son armée de milice, ses libertés fondamentales, sa tolérance et son bien-vivre ensemble, son esprit de résistance, son contrat social entre gouvernants et gouvernés, son exigence de qualité, etc. Ne nous étonnons donc pas si les mondialistes s’évertuent à décrier un modèle aussi dérangeant !

Et si la Suisse devenait pour nous une boussole dans l’océan mondialiste totalitaire ? Si elle représentait un idéal à atteindre, à faire vivre ? Pas seulement en France, mais dans le monde entier ! 

 

Chantal Dupille (pseudo eva R-sistons)

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind