Le parti Hatem : Ce qui s’est passé en Egypte a tué l’espoir de la démocratie

saleh ould Hanane
Le parti Hatem, que dirige le député Saleh Ould Hannena, et membre de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) a considéré que la destitution du président Mohamed Morsi en Egypte « a tué l’espoir de la démocratie » dans ce pays.

Dans un communiqué dont l’agence El hourriy d’information a reçu une copie, le parti Hatem estime que l’Egypte a subi la pression d’interventions étrangères mais aussi d’une forte campagne médiatique qui a fini par produire l’intevention de l’armée contre un régime démocratiquement élu.

Le parti déclare son opposition ferme au coup d’état perpétré par l’armée contre un président démocratiquement élu, selon les termes du communiqué< ;

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind