Le Peuple indigné après la grâce accordée à un pédophile Espagnol

pédophile
Un Espagnol de 63 ans, Daniel Galvan, condamné à 30 ans de prison au Maroc pour le viol de 11 enfants, a bénéficié d’une grâce royale après moins de deux ans de réclusion. Un sit-in de protestation est prévu ce vendredi soir devant le Parlement à Rabat.

La société civile marocaine crie au scandale et interpelle les autorités. Le roi du Maroc Mohamed VI a accordé sa grâce mardi lors de la fête du Trône à un ressortissant espagnol, Daniel Galvan, condamné à 30 ans de prison en 2011 pour avoir violé 11 enfants âgés de 4 à 15 ans. Un sit-in est prévu ce vendredi, à 22 heures, devant le Parlement marocain à Rabat.

En vue de cette manifestation, un appel sur les réseaux sociaux rassemble déjà plumaroc pédophilies de 20 000 personnes inscrites, à quelques heures du lancement de la mobilisation contre la libération du violeur de 11 enfants et pour la défense des droits de l’enfant au Maroc.

Selon le communiqué du Palais royal, Le roi Mohammed VI a “ordonné la libération de 48 prisonniers espagnols (…) en réponse à une demande formulée en ce sens par le roi Juan Carlos“, qui a effectué à la mi-juillet une visite officielle au Maroc. Parmi les prisonniers espagnols graciés Daniel Galvan figure à la 48ème position, selon une copie de la liste de ces détenus que le site d’information marocain “Lakome” déclare posséder.

Source : XIBARU

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind