« Le peuple mauritanien en a marre du maintien d’un parlement illégal » dixit Ould Haiba

L’expert journaliste et réputé activité politique Mohamed Salem Ould Haiba, président du groupe « atlanticmedia » affirme que les futures élections législatives et municipales sont la solution qui tranche entre les différentes formations politiques du pays, précisant que leurs résultats détermineront le poids politique réel de chaque parti, renforçant ses propos par les conditions mises en œuvre par les autorités, qui à son avis indiquent que ces consultations seront transparentes.

haiba(2)« Le peuple mauritanien en a marre du maintien de maires et de parlementaires illégaux » a-t-il dit, soulignant que tous les partis de la COD se précipiteront et se bousculeront pour participer à cet échéancier « car ces formations ne se sont pas accordés sur une candidature unique, ni sur une seule liste commune, mais plutôt unanime sur les critiques du président de la république Mohamed Ould Abdel Aziz, mais dés que les élections s’annoncent inéluctables, ses composantes iront en rangs dispersés comme l’atteste l’expérience politique de ces partis très connus » a-t-il ajouté.

« Chacune de ces formations a ses propres objectifs et intérêts derrière lesquels elle s’active d’abord, car si cette coalition était soudée et unifiée dans sa vision, elle aurait présenté Ahmed Ould Daddah, chef de file de l’opposition démocratique et leader du RFD, du fait que son parti est le plus grand de la COD et que l’homme est une personnalité qui a milité plus de deux décennies dans les rangs de l’opposition » dit Ould Haiba.

« Mais la COD n’acceptera pas cette situation d’où le grand différend qui pourra fissurer ses rangs. Le  peuple mauritanien se rappelle de la position du président de l’Assemblée nationale et leader de l’APP quand il a privé Ould Daddah de l’accession au fauteuil présidentiel au cours des élections de 2007, ainsi que Mohamed Jemil Mansour et Ould Hanena dans le scrutin universel de la présidentielle de 2009 » a affirmé l’expert.

Et de poursuivre : « la majorité présidentielle qui soutient le président Mohamed Ould Abdel Aziz est entrée dans la phase préparatoire sincère de ces élections législatives et municipales voire présidentielles. Les dernières nominations qui bénéficié à des cadres de l’Union Pour la République-, le parti au pouvoir- prouve que le président de la République Ould Abdel Aziz a commencé à témoigner plus d’égards à ses soutiens et qu’il présente une entrée de force dans ces élections ».

« Surtout qu’il a réalisé l’essentiel de son programme électoral qui a promis au peuple mauritanien au cours des élections présidentielles de2009, qu’il a supervisé les grandes réalisations dont on peut citer à titre d’exemple la création d’une agence spécifique à l’éradication des séquelles de l’esclavage, le gigantesque projet visant à alimenter les wilayas du Nord en eau potable, la création de la zone franche de Nouadhibou et l’inauguration de la zone Chami ainsi que la satisfaction des doléances des populations » a-t-il dit.

« A ces acquis, s’ajoute aussi l’existence d’une armée forte et équipée capable de relever les défis qui menacent le pays, lequel jouit aujourd’hui d’une renommée militaire incontestable dans la sous-région » a dit Ould Haiba, avant de conclure en lançant un appel à tous les protagonistes politiques de la majorité et de l’opposition à se soumettre à la volonté du peuple mauritanien traduite à travers les urnes ainsi qu’à s’élever au dessus des critiques virulentes et des rivalités « puisque la nation a besoin aujourd’hui plus qu’avant de tous ses fils ».

atlanticmedia

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind