Le PM prend Dieu à témoin du dialogue et le Ciel répond par une tempête de sable mortelle…

une tempêteAlors qu’à l’intérieur le PM s’exprimait en ces termes pour prendre Dieu à témoin  pour que ce dialogue se passe bien « Les bienfaits du dialogue sont multiples et grandioses. C’est avant tout une vertu islamique basée sur les bonnes manières en matière de discussion et d’interaction.  »
«  je déclare ouvertes, avec la bénédiction d’Allah, les rencontres consultatives élargies préliminaires au dialogue national inclusif, implorant Allah le Tout-Puissant pour que leurs travaux soient couronnés de succès. »
dehors arriva une tempête de sable terrible qui fit deux morts plus au nord suivie d’un déluge de plus.   A la place d’Aziz, j’irais chercher un autre PM dont les prières sont mieux entendues…
Pour le reste, Aziz récolte le dialogue qu’il a semé… Qui sème le silence récolte le vent. C’est au beau milieu d’une tempête de sable que cette rencontre censée être inclusive a commencé ses travaux qui consistent à ne pas dialoguer mais juste pratiquer des préliminaires, «  élargis » ajouta le PM si on en croit le pompeux libellé « rencontres consultatives préliminaires à un dialogue national inclusif ». Préliminaires tout seul, cela à un autre nom.  Apparemment c’est de cette solitude exclusive qu’il s’agit vu que les seuls impliqués dans ces rencontres préliminaires sont les gens du pouvoir, les amis du pouvoir et les islamistes de Tawassoul venus à tout  hasard faire du voyeurisme car c’est de leur peau qu’il devrait indirectement être question en cas de dissolution de l’assemblée pour y inclure les radicaux s’ils s’étaient décidés à participer en attendant la fin du mandat d’Aziz.
Le FNDU joue la seule carte que peut jouer une brochette de partis qui n’ont plus que ce coup au demeurant redoutable contre celui qui leur a joué tous les coups possibles. En effet, comment Aziz après avoir roulé tout ce monde dans la farine peut-il espérer les faire chanter encore une fois ?  « On peut tromper quelqu’un tout le temps et tout le monde quelque temps mais pas tout le monde tout le temps » dit le diction or Aziz en est là. Il est le plus rusé mais sa ruse ne peut plus ruser personne vu que tout le monde est averti.

Si au moins sa parole avait une quelconque valeur, hélas il en a joué comme un soldat joue d’une arme en temps de guerre or cette arme ayant déjà servi, il ne peut plus y prétendre. Les travailleurs de la Snim sont les derniers à en connaître la nature vu qu’à ce jour ils attendent toujours le mois azizien promis.

Aziz est pris à son propre piège. Jusque-là louvoyer en jouant la carte démocratique lui a permis de balader les uns et les autres jusqu’à se faire réélire. Les premiers à avoir joué c’est bien le RFD caution du mouvement rectificatif. Ensuite tous les autres partis ont joué à l’insu de leur plein gré la carte azizienne car ils y trouvaient leur compte jusqu’à Tawassoul qui s’installe à l’assemblée en chef de file de l’opposition jusqu’à Birame Dah Abeid qui se présenta contre Aziz sans même exiger qu’on reconnaisse son parti ni son ONG !
Normalement après avoir berné tout le monde de façon pacifique en jouant sur l’ambition et l’inimitié des uns et des autres, Aziz devrait finir son deuxième mandat et sortir par la grande porte sauf qu’il ne peut plus sortir de ce jeu au milieu d’une guerre déclarée avec autour de lui des gens qui aimeraient bien l’envoyer ad patres à la première occasion. Peut-on imaginer une seconde Aziz demain citoyen lambda en Mauritanie ? Peut-être si après lui quelqu’un le protégera d’un autre régime car les régimes qui arrivent font toujours la peau à ceux auxquels il succèdent.
Aziz ne peut plus sortir du jeu. Il est condamné à aller jusqu’au bout à ses risques et périls car c’est la nature de sa trajectoire qui veut cela. Quand on prend le pouvoir par les armes et qu’ensuite on dirige avec une main de fer en autocrate absolu même civilisé, on ne peut pas en réchapper sauf si on sort en laissant la place à quelqu’un qui pourra tenir le système.
Le problème c’est que la nature de ce pouvoir est qu’il est construit autour d’un homme.
Il pourrait bien essayer à la Poutine de sortir pour revenir sauf que la Mauritanie n’est pas la Russie, si jamais il met un pied dehors il ne reviendra pas car trop d’ambitions derrière poussent et réclament le passage de témoin à une autre équipe plus fauchée comme les boutiquiers se passent un fonds de commerce.
J’ai longtemps cru qu’Aziz jouerait cette carte du wogave mais depuis quelque temps j’en doute car l’homme extrêmement lucide sait que s’il sort, il ne pourra plus tenir la façade démocratique derrière laquelle il a tout bâti. Non seulement il le sait mais ses frères d’armes le savent aussi. Lequel est prêt à jouer encore au Sidioca 2.0 même pour six mois ? Pourtant c’est sa seule chance de s’en sortir en revenant démocratiquement pour deux autres mandats mais qui est prêt à prendre le risque d’un Sidioca-bis ?
Ne parlons même pas des alliés occidentaux en matière de sécurité. Avec nos islamistes en embuscade à l’intérieur comme à l’extérieur, risquer l’instabilité politique en Mauritanie et même l’instabilité militaire c’est risquer de porter un coup à l’opération Barkhane pour ne parler que de celle-là. Laissons les américains de côté.
Tout ça fait qu’Aziz est condamné à laisser tomber bientôt la façade démocratique. Il devra toucher à la constitution il n’a pas d’autre choix à moins d’oser encore un Sidioca mieux ficelé.  Il a le temps de réfléchir car ce n’est pas demain. 2019 c’est dans 4 ans, tout est possible d’ici là et quand le FNDU dit officiellement qu’ils ne savent pas ce qu’Aziz mijote, peut-être qu’il n’en sait rien lui-même. Il navigue à vue comme d’habitude et tranchera au dernier moment quand sa peau sera sérieusement en jeu et qu’il faudra jouer le tout pour le tout.
En attendant le FNDU campera  sur ses positions jusqu’au bout. Le pouvoir a les moyens de débaucher quelques fidèles partout jusqu’au RFD mais il ne pourra jamais balader encore AOD et quelques Mohicans avec lui. Rien que pour cela adhérer au RFD sera bientôt tendance pour le fun car après tous ces vieux c’est terminé pour l’opposition en Mauritanie pour très longtemps…
Source: Chezvlan

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge