Le porte parole de la CENI : Les consultations vont commencer


La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a lancé aujourd’hui à Nouakchott, « une campagne d’information et de communication en direction des acteurs politiques et de la société civile. »

C’est Hama Ould Soueilim, porte-parole de la CENI qui en a fait l’annonce ce mardi matin au siège de la Commission qui peine

 jusque-là à donner une visibilité à sa mission.

Pour le porte-parole de La CENI, l’objectif est « de créer une dynamique de concertation nécessaire a l’émergence d’un consensus national susceptible de favoriser l’adhésion de tous a un processus électoral qui soit inclusif et apaisé, pouvant aboutir a des résultats acceptable par tous. » Pour cela, la CENI est « prête à recevoir les acteurs politiques nationaux et ceux de la société civile… »

Cependant, pour bon nombre d’observateurs, la CENI qui dispose « de la plénitude des pouvoirs en matière électorale » aura du mal à bénéficier de la confiance de tous les acteurs politiques. Les sept « sages » qui la dirigent ont en effet été choisi par les pôles politique ayant pris part au dialogue pouvoir-opposition. Le fait que la coordination de l’opposition démocratique mauritanienne (COD) ne soit pas représentée dans cette CENI est le principal obstacle qui se dresse devant tout consensus autour d’elle pour l’organisation, sans heurts, des prochaines élections municipales et législatives.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge