Le pouvoir accepte la condition “écrite” du FNDU mais s’oppose à la politique de la chaise vide

les autresLe gouvernement de Yahya Ould Hademine et l’UPR avec les autres partis de la Majorité présidentielle ayant soutenus le président élu, Mohamed Ould Abdel Aziz ont mis au point une réponse écrite, au document soumis par le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), pour renouer avec le dialogue, indique une source médiatique citant une source haut placée.

Mais à la condition “écrite” du FNDU, le pouvoir pose, lui aussi ses conditions : “le gouvernement exigera au FNDU de « signer un document » dans lequel, le forum « s’engage à participer au dialogue, jusqu’au bout », réitérant ainsi son refus à la traditionnelle politique de la chaise vide et estimant en ce sens que les formations politiques d’opposition ne doivent pas être condamnées à vivre dans le déchirement permanent. Dès qu’elles avancent d’un côté, elles reculent d’un autre…

La source rapporte que le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), ne s’est pas encore prononcé sur cette nouvelle condition posée, par la majorité présidentielle. La date de la rencontre entre Ould Moohamed Lagdhaf et Ould Bouhoubeyni, respectivement représentant du gouvernement et président du FNDU, n’a pas été divulguée non plus.

Notons qu’Il y’a plus d’une année, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz avait appelé au dialogue politique, entre le pouvoir et l’opposition. L’opposition réunie au sein du FNDU, avait alors exigé une réponse écrite du pouvoir, en gage de bonne foi, suppute-t- elle.

Source:rapideinfo

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge