Le pouvoir se dirige vers la dissolution du parlement et la tenue d’élections anticipées

anticipéesLes pouvoirs publics comptent changer officiellement de cap et s’engager dans une nouvelle piste politique, au lendemain de la décision faite par le Conseil Constitutionnel, relative à l’illégitimité de l’actuel Sénat mauritanien en activité.
Les autorités envisagent ainsi de dissoudre le parlement et d’organiser des élections anticipées, pour remédier à cette irrégularité constitutionnelle, rapportent des sources concordantes.
Les concertations sur ce sujet ont déjà commencé au niveau de la pyramide de l’Etat et des décisions cruciales sont très attendues au cours des prochaines semaines.
De l’avis des sources précitées, il est fort probable que les futures élections législatives se déroulent au cours du mois d’octobre prochain

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : 28 Novembre

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge