Le Premier ministre supervise la cérémonie d’inauguration du centre hospitalier de Kiffa

centre hospitalier de KiffaLe Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine a supervisé, vendredi matin à Kiffa, la cérémonie d’inauguration du premier centre hospitalier de son genre dans la ville de Kiffa.

La réalisation de ce centre, édifié grâce à la coopération fructueuse existant entre la Mauritanie et la République Populaire de Chine, s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle approche adoptée par les pouvoirs publics nationaux visant à rapprocher les prestations sanitaires de qualité des populations à travers la création d’hôpitaux spécialisés dans certaines zones du pays. L’actuel hôpital qui couvre la zone Est du pays est le premier de ces hôpitaux spécialisés.

L’hôpital de Kiffa renferme un pavillon pour les maladies contagieuses et un centre de réanimation répondant aux critères internationaux.

Composé de deux étages, le centre a été réalisé grâce à un financement de 6,5 milliards d’ouguiyas.

Le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine, s’est informé, à cette occasion, en compagnie du ministre de la santé, Pr Kane Boubacar, sur les principales prestation que dispense le centre aux profit des populations de la wilaya de l’Assaba et des zones environnantes ainsi que sur le rôle qu’il jouera à l’intérieur du système sanitaire national au service des citoyens.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre de la santé a indiqué que la réalisation de cette infrastructure sanitaire devenue aujourd’hui une réalité palpable permettra de rapprocher les prestations des populations et d’améliorer les indicateurs sanitaire de manières appréciable, contribuant ainsi à la réussite de la stratégie du secteur de la santé visant à surmonter les obstacles pour atteindre les objectifs du développement durable.

Il a ajouté que le secteur de la santé oeuvre, conformément aux instructions du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à accomplir davantage d’importantes réformes comme le rapprochement des prestations sanitaires des citoyens et la garantie de leur qualité. Il oeuvre aussi, a-t-il dit, à travers le programme national de développement du secteur, à améliorer le rendement des services sanitaires en faveur des malades, à élever le niveau des compétences des fonctionnaires du ministère, à renforcer leurs capacités et à maîtriser les maladies.

Le ministre a indiqué que l’hôpital a été édifié suivant les conceptions architecturales modernes conformes aux normes de construction des structures sanitaires modernes et qu’il couvre une superficie de 50 000 m2 dont plus de la moitié est occupée par les bâtiments construits, soulignant que sa capacité d’accueil est de 150 lits et qu’il renferme tous les services médicaux essentiels comme la chirurgie, la pédiatrie, la gynécologie, la cardiologie…

Il a en outre précisé qu’il dispose d’un personnel composé de 200 fonctionnaires dont 22 médecins spécialisés, un généraliste, 99 cadres médicaux et une mission médicale chinoise de 8 médecins.

Le ministre a félicité les populations de l’Assaba pour cette importante structure médicale qui se veut être un pôle de santé par excellence et une référence de qualité pour une prise en charge efficace des malades à l’intérieur du pays, appelant les médecins à s’acquitter convenablement de leur mission, à assurer une bonne prise en charge des malades et à accorder une importance particulière à la maintenance des équipements sanitaires.

Il a enfin remercié la République Populaire de Chine pour l’appui généreux qu’elle apporte à la Mauritanie.

Auparavant, le maire de la commune de Kiffa, M. Mohamed Lemine Ould Sid Brahim avait loué les réalisations accomplies au niveau du pays et notamment dans la commune de Kiffa, citant parmi les réalisations locales la construction de l’ancienne mosquée dans le quartier El Kadima, une centrale électrique, la construction de routes à l’intérieur de la ville de Kiffa et de routes reliant la capitale régionale aux moughataas de la wilaya.

Il a ajouté que les populations de la wilaya accordent une très grande importance à cet hôpital doté d’équipements modernes et qui contribuera à alléger la pression sur les hôpitaux de Nouakchott et à limiter les évacuations sanitaires.

Le maire a appelé les médecins et le personnel médical du centre hospitalier à être au services des malades et à les entourer de l’attention qu’il faut.

Pour sa part, l’ambassadeur de la République Populaire de Chine, SEM Wu Dong, s’était dit très heureux de voir son pays réaliser cet hôpital au profit du peuple Mauritanien qui a,a-t-il dit, des liens très profonds avec la République Populaire de Chine.

Le diplomate a souligné que ce centre représente le symbole de la grande amitié qui existe entre les deux pays, rappelant, à ce sujet, que la coopération mauritano-chinoise dans le domaine de la santé remonte à 1968, date de l’arrivée de la première mission médicale chinoise en Mauritanie.

Il s’est félicité des réalisations accomplies en Mauritanie dans les différents domaines, insistant sur la volonté de son pays de continuer de soutenir les efforts du gouvernement mauritanien pour la réalisation davantage d’acquis.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du ministre de l’équipement et des transports, M. Ahmed Salem Ould Abderraouf, du directeur de cabinet du Premier ministre, M. Mohamed Ould Jibril, du wali de l’Assaba, M. Mhamed El Hacen Ould Mohamed Saad, des élus locaux et des autorités administratives et sécuritaires.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge