Le Premier ministre supervise le lancement rencontres consultatives élargies préliminaires au dialogue national inclusif

Les rencontres consultativesLes rencontres consultatives élargies préliminaires au dialogue national inclusif ont démarré, lundi matin, au Palais des Congrès, à Nouakchott.
La cérémonie du lancement de ces rencontres a été supervisée par le Premier ministre, Monsieur Yahya Ould Hademine qui a souligné qu’il s’agit d’un moment marquant de l’histoire de la patrie mauritanienne. Voici dans son intégralité le discours prononcé à cette occasion par le Premier ministre :

Mes dames, Messieurs les Ministres

Excellences Mesdames, Messieurs les représentants du corps diplomatique, et Organisations Internationales

Mesdames, Messieurs, les élus

Mesdames, Messieurs, les représentants de la Société Civile

Mesdames, Messieurs, les représentants des organisations Syndicales et professionnelles

Mesdames, Messieurs,

Il m’échoit l’honneur, alors que je supervise, à ce moment marquant de l’histoire de notre chère patrie, la cérémonie d’ouverture des rencontres consultatives élargies préliminaires au dialogue national inclusif, de vous souhaiter la bienvenue et de vous remercier pour votre participation à cet important événement.
Les bienfaits du dialogue sont multiples et grandioses. C’est avant tout une vertu islamique basée sur les bonnes manières en matière de discussion et d’interaction.
C’est aussi un noble comportement humain qui permet de mesurer le civisme des Nations et des sociétés et leur aptitude à l’action civilisationnelle créatrice et constructive.
C’est, de façon plus précise, une façon de sortir le discours politique des tréfonds de la polémique stérile et de l’entêtement blâmable et de l’élever vers les vastes horizons du dialogue rationnel et fructueux, sur un terrain qui inclut toutes les parties, qui n’exclut ni n’annihile personne car ayant tout simplement besoin de tous.
C’est cet esprit qui nous réunit aujourd’hui, et qui incarne la vision éclairée du Président de la République, son Excellence M. Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a saisi toutes les occasions pour appeler à un dialogue national, ouvert auquel participeraient tous les acteurs politiques, au service de l’intérêt suprême de la Nation.
Les étapes du dialogue de 2011 avec les partis de la Convention, les rencontres répétées en avril dernier avec le Forum, les rencontres bilatérales avec de nombreux partis nationaux et les représentants de la société civile, constituent des repères significatifs dans ce processus qui est aujourd’hui couronné par le démarrage des Rencontres consultatives élargies préliminaires au dialogue national inclusif.

Mesdames, Messieurs,

Le maintien de notre pays sur la voie juste et sécurisée qui est de nature à le préserver des tempêtes violentes qui ont secoué – et continuent de secouer- des Etats qui paraissaient solides et bien structurés, est fonction de la perception qu’ont nos élites politiques, syndicales, sociales, culturelles et économiques du dialogue et du partenariat comme meilleure voie pour gérer les affaires de l’état et édifier son devenir prospère.
Cette voie doit être bâtie sur un référentiel consensuel qui détermine les constantes nationales unificatrices, promeut le droit mutuel à la différence et le fructifie dans la consolidation et la sauvegarde des libertés publiques, l’enracinement des valeurs démocratiques et le renforcement de la bonne gouvernance, afin de consolider notre cohésion nationale et de préserver la sécurité de notre pays et sa stabilité.
Dans ce cadre, nous adressons à travers vous un appel sincère et sans ambiguïté à tous les acteurs politiques, aux représentants de la société civile et des organes professionnels et syndicaux, et aux leaders d’opinions du pays, à participer à un dialogue national inclusif, sans conditions préalables, auquel le gouvernement offre toutes les conditions de succès requises.
Nous vous assurons à cette occasion de notre sincère volonté et notre ferme détermination à réagir avec des coeurs ouverts et des esprits larges à tout ce qui sera mis sur la table du dialogue comme idées et suggestions constructives.
Nous vous exprimons également notre total engagement à exécuter tous les résultats auxquels aboutira la rencontre.

Mesdames, Messieurs

Nous sommes tout espoir, aujourd’hui, plus qu’à tout autre moment passé, quant à la disparition de tous les obstacles qui n’ont cessé d’entraver l’établissement d’un partenariat dynamique entre les différentes parties du spectre politique, de manière à ouvrir largement la voie à la conjugaison des efforts de tous les acteurs sincères -chacun de par sa position et ses capacités- en vue de réunir les conditions d’un sursaut national dont les fruits nous profiteront à tous et dont les bienfaits atteindront nos générations futures.
Sur l’expression de cet espoir légitime, je déclare ouvertes, avec la bénédiction d’Allah, les rencontres consultatives élargies préliminaires au dialogue national inclusif, implorant Allah le Tout-Puissant pour que leurs travaux soient couronnés de succès.
La cérémonie de lancement ces rencontres consultatives élargies préliminaires au dialogue national inclusif s’est déroulée en présence du ministre secrétaire général de la Présidence de la République, de membres du Gouvernement, de personnalités parlementaires, de leaders de partis politiques, de membres du corps diplomatique accrédité en Mauritanie, de syndicalistes et de représentants de la société civile.. »

Source: Ami

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge