Le premier vice-président de l’UPR : « Nous n’avons rien à voir avec l’attaque du domicile du président de « Tawassoul »


Le premier vice-président du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UPR), Mohamed Yahya Ould Horma, a indiqué que le retour du président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, alors qu’il a recouvert la santé, a mis à nue toutes les allégations qui ont circulé durant les dernières semaines sur toute l’étendue du territoire national.


Ould Horma a ajouté, dans un entretien avec Radio Nouakchott libre, dans le cadre de l’émission « hiwar bila eswar » (débat sans

limites) du journaliste Mohamed Mahmoud Ebou el Maaly, que ceux qui ont attaqué le domicile du président Mohamed Jamil Mansour ne sont pas des militants de l’UPR, même s’ils ont brandi les slogans du parti. Il a dénoncé cette attaque, s’il s’avère que les faits se sont passés ainsi, indiquant que l’UPR n’a rien à voir avec cette affaire.

A une question sur le pourquoi de l’adresse du président à des médias étrangers et non mauritaniens, le vice-président de l’UPR a déclaré que le président de la République était en France où il n’y a pas de médias nationaux à part la radio Kassataya et qu’il lui a accordé une déclaration, comme il le fera aussi pour la TVM. Il a démenti l’information selon laquelle le président Ould Abdel Aziz aurait annulé un mot qu’il devait prononcer, hier à son arrivée, à partir de la tribune dressée à l’aéroport international de Nouakchott.

Et sur une question à propos de l’origine des fonds importants que le parti au pouvoir aurait dépensé dans la préparation de l’accueil, le vice-président de l’UPR, dira qu’il s’agit de 10 à 20 millions d’UM dépensés par le parti pour le transport de ses militants.

 

Source:Elhourriya

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge