Le Président de la République à l’occasion d’entretiens avec son homologue nigérien: « C’est dans l’unité d’action que les pays du Sahel sauront faire face efficacement aux défis »

02-12-2013- Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a indiqué que c’est dans l’unité d’action que les pays du Sahel sauront faire face efficacement aux défis dont le plus urgent est celui de la sécurité.

Le Président de la République qui parlait à l’occasion d’entretiens à Niamey avec son homologue nigérien, M. Mahomadou Issoufou, élargis aux membres des délégations des deux pays a ajouté que la Mauritanie a très tôt pris conscience du péril terroriste au Sahel et a décidé de mettre en exécution une stratégie multidimensionnelle en vue de circonscrire un tel péril. Voici le texte intégral du discours du Président de la République: « Je tiens tout d’abord à adresser mes sincères remerciements et ma profonde gratitude à notre frère le Président Youssoufou, au peuple et au gouvernement nigériens pour l’accueil fraternel et l’hospitalité exemplaire dont nous avons été l’objet depuis que nous avons foulé le sol du Niger. Le plaisir de nous trouver dans cette belle capitale, Niamey, est doublé du privilège d’échanger nos points de vues, de partager nos expériences respectives et d’envisager des actions communes, avec nos frères nigériens, à traiter des sujets cruciaux pour l’avenir de nos deux pays et celui de toute la sous-région sahélo-saharienne. Les similitudes entre le Niger frère et la Mauritanie sont à ce point évidentes qu’en parcourant les rues de Niamey l’on se croirait à Nouakchott et vice- versa.  En effet, l’histoire et la géographie ont façonné un modèle partagé de société, bâti sur un socle de valeurs fondées sur la foi, la solidarité, la tolérance et l’endurance. De graves menaces pèsent aujourd’hui sur l’équilibre millénaire de ce modèle de société. Il y a d’abord la dérive d’une lecture radicale de la religion, fondée sur l’intolérance qui a engendré l’extrémisme et le terrorisme. Il y a ensuite une dégradation accélérée de l’environnement sous l’effet des changements climatiques et ses corollaires en matière de détérioration de l’économie. Il y a aussi de nouveaux comportements induits par la globalisation et qui modifient les structures sociales existantes.  Ce sont là des défis qui font aujourd’hui de notre sous région une source majeure d’inquiétude sécuritaire pour nous-mêmes et pour la communauté internationale. Il revient aux pays de notre sous région de travailler la main dans main pour que demain il en soit autrement. Excellence et Cher frère Monsieur le président, Mesdames, Messieurs, C’est dans l’unité d’action que les pays du Sahel sauront faire face efficacement aux défis dont le plus urgent est celui de la sécurité. En effet, sans sécurité, il n’y a ni développement possible, ni démocratie crédible, ni promotion et respect effectifs des droits de l’homme. La Mauritanie pour sa part, a très tôt pris conscience du péril terroriste au Sahel et a décidé de mettre en exécution une stratégie multidimensionnelle en vue de circonscrire un tel péril. Nous avons ainsi mis en place des points d’accès obligatoires à nos frontières et un état civil biométrique. Nous avons également consenti des efforts particuliers pour adapter l’entrainement et les équipements de nos forces armées et de sécurité aux défis sur le terrain. Sur un autre plan, le Gouvernement mauritanien a engagé un dialogue avec des prisonniers extrémistes pour les convaincre du caractère erroné et dangereux des thèses qu’ils défendent. Nous avons enfin mis en oeuvre une stratégie globale de lutte contre la pauvreté en faveur des hommes les plus défavorisés, viviers habituels de rectruments au profit des mouvements terroristes et des réseaux de trafiquants. Excellence et cher frère,  Mesdames, Messieurs, La Mauritanie mesure l’importante dimension des sacrifices humains, vaillamment consentis par le Niger frère, pour faire face au terrorisme sur son propre sol et dans la région sahélo-saharienne. Le Niger contribue ainsi, de manière notoire, à la sécurité collective au Sahel et à celle du monde. La Mauritanie aspire à renforcer sa coopération avec le Niger dans les domaines politique, sécuritaire et économique. Nos deux pays sont à même de développer une coopération bilatérale exemplaires en raison de nos potentialités respectives et de leur complémentarité. Excellence et cher frère Monsieur le président, Mesdames, Messieurs,  Je souhaite vous réitérer, Cher frère Monsieur le président, nos vifs remerciements et notre sincère gratitude, à travers vous au peuple et au gouvernement nigériens pour la chaleur de l’accueil et l’hospitalité authentique. Je vous remercie ». Pour sa part, le président nigérien a remercié le président de la République pour la visite qu’il effectue au Niger. Il a également loué les relations qui existent entre les deux pays, soulignant que ces relations se développent continuellement grâce aux multiples facteurs qui permettent aux deux parties de les promouvoir davantage.

Source : Essirage

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge