Le Président de la République annonce une augmentation de 50% des salaires des travailleurs

 

AZIZ UA

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a adressé un discours jeudi après midi à la nation dans lequel il a annoncé une augmentation de l’ordre de 50% des salaires des travailleurs dans le cadre d’une démarche visant à amélorer les conditions de vie des citoyens.

Voici le texte intégral de discours:

« Citoyens,

Citoyennes,

Notre pays commémore demain le 54e anniversaire de notre indépendance nationale.

A cette occasion, qui nous est très chère, je vous souhaite, tous, chers citoyens, mes chaleureuses félicitations ainsi que mes voeux les plus sincères, espérant que nous sachions tirer les leçons de notre riche parcours afin que nous puissions veiller davantage à la consolidation de notre indépendance nationale, que nous soyons plus jaloux de notre intégrité territoriale et que nous nous attachions encore mieux aux constantes que représentent notre sainte religion, notre unité nationale et les valeurs puisées dans notre civilisation. Citoyens,

Citoyennes,

En cette heureuse occasion, nous rendons un vibrant hommage à tous ces héros, hommes et femmes, qui ont consenti de valeureux sacrifices pour la liberté de la Patrie, pour sa stabilité et son progrès.

Nous saluons les héros, officiers, sous officiers et soldats de nos forces armées et de sécurité qui veillent, en postes avancés, à la défense de la Patrie et à la sécurité du citoyen.

Nous saluons tous les Mauritaniens, qui, à l’intérieur du pays ou à l’étranger, apprécient la grandeur de cette mémorable journée.

Nous implorons Allah d’entourer de miséricorde et de pardon l’ensemble des braves martyrs de la Résistance, qui ont sacrifié leur vie pour la défense de notre chère Patrie.

Citoyens,

Citoyennes,

La célébration de la fête de l’indépendance offre l’opportunité d’examiner attentivement le chemin parcouru par notre pays afin de participer au renforcement des acquis et de préparer l’avenir pour hisser notre pays au rang des pays développés. Pareille démarche se reflète à travers notre détermination constante à réaliser un développement global visant l’amélioration des conditions de vie du citoyen, ce qui demeure un objectif de l’action efficace du gouvernement.

Citoyens,

Citoyennes,

Notre unité nationale est le fondement solide sur lequel repose la stabilité de notre pays. C’est aussi elle la garantie du développement et de la prospérité de notre société qui est bâtie sur la fraternité dictée par la sainte religion islamique. C’est ainsi qu’il y a eu un brassage dans le tissu de notre Nation qui a compris que sa diversité a toujours été et demeure, pour elle, une source de richesse et de spécificité.

Le peuple mauritanien est connu pour sa solidarité, sa tolérance, sa convivialité et sa fraternité. Il n’y a alors plus de place parmi nous aujourd’hui pour les adeptes de l’extrémisme sous toutes ses formes ni pour ceux qui distillent les messages de haine. L’Etat et la société feront face avec beaucoup de rigueur à tous ceux essaieraient de porter atteinte, de près ou de loin, à notre unité nationale.

Citoyens,

Citoyennes,

Nous avons oeuvré sans relâche à instaurer la bonne gouvernance comme voie pour la gestion des affaires publiques, pour introduire davantage de transparence et rationaliser les dépenses. Ainsi, nous avons pu financer de nombreux projets de développement sur nos ressources propres.

Nous poursuivrons la politique de la lutte contre la gabegie qui a, jusqu’ici, permis de dissuader bien des contrevenants, de préserver les biens publics, d’encourager les investisseurs, de restaurer la confiance des usagers de l’administration et de restituer à l’Etat des centaines de millions détournés par un groupe de prévaricateurs.

Le pays a connu un développement économique continuel qui a vu le taux de croissance atteindre 6,8%, cette année. Ce taux continuera de croître durant les années à venir, ce qui permettra de poursuivre la politique d’accès universel aux services de base et d’en accroître la qualité.

Nous nous sommes appliqués durant le mandat écoulé à renforcer les capacités de nos armées et de nos forces de sécurité sur des bases modernes. Nous leur avons mobilisé les moyens nécessaires pour défendre nos frontières et garantir la sécurité de nos citoyens. L’actuel mandat connaîtra un intérêt particulier aux secteurs vitaux comme la santé, l’enseignement et les infrastructures. A cette occasion, nous déclarons 2015  »année de l’enseignement ».

Le développement économique soutenu que le pays a connu, la bonne gouvernance, l’indépendance de la magistrature et le code incitateur des investissements qui garantit aux investisseurs l’ensemble de leurs droits constituent autant d’atouts qui ouvriront de larges perspectives devant les capitaux nationaux et étrangers, ce qui aura des retombées positives sur la création de plus d’opportunités d’emplois et sur l’endiguement du chômage qui a connu, ces derniers temps, un remarquable recul.

Citoyens,

Citoyennes,

L’exploitation optimale de nos ressources naturelles a permis de réaliser un essor économique global concrétisé par l’intérêt accordé par l’Etat au secteur minier, ce qui a favorisé un attrait à l’investissement étranger et s’est traduit par l’augmentation du nombre de sociétés intervenant dans le secteur minier.

Nous avons conduit d’importantes réformes dans le secteur de la pêche, ce qui nous a permis de recouvrer le contrôle de la richesse halieutique et de garantir à notre peuple de tirer un avantage optimal de son exploitation rationnelle.

Le secteur de l’agriculture a connu, lui aussi, un considérable développement qui a permis de multiplier les superficies emblavées, d’ouvrir plus de canaux d’irrigation et d’introduire la mécanisation des systèmes d’exploitation. Cela a eu des répercussions positives sur la production agricole qui couvre 69% des besoins alimentaires de notre pays, ce qui matérialise d’importants progrès par rapport à l’année dernière. Le taux d’autosuffisance alimentaire dans les autres céréales a atteint 34%. Le développement de ce secteur se poursuivra jusqu’à que l’autosuffisance alimentaire soit un objectif que nous nous fixerons dans les délais les plus proches.

Dans le même ordre d’idées le secteur de l’élevage a joui d’un intérêt croissant qui vise à le soustraire à la négligence chronique afin qu’il participe plus efficacement au développement économique national à travers l’intégration des produits des ressources animales dans les industries alimentaires et à travers l’introduction du croisement des espèces par insémination artificielle pour améliorer la production.

Citoyens,

Citoyennes,

Le dialogue et la concertation avec l’ensemble des composantes de notre classe politique et avec les organisations de la société civile ont toujours été une des constantes de notre système politique depuis les élections de 2009.

Ainsi, avons-nous tenu en 2011 à engager un dialogue national inclusif qui a abouti à des réformes constitutionnelles qui ont élargi la base de la représentation politique dans les instances élues et ont introduit une discrimination positive au bénéfice de la femme, ce qui en a renforcé la présence dans les fonctions électives. Ces réformes ont également stimulé la jeunesse à davantage de participation efficace à la vie politique.

Dans le cadre de notre volonté permanente visant à permettre aux jeunes de s’acquitter pleinement de leur rôle essentiel, le Conseil Supérieur des Jeunes sera mis en place en 2015.

Notre position par rapport au dialogue et à la concertation est constante et émane de notre détermination à développer notre pays, à enraciner l’exercice de la démocratie et à faire participer les acteurs politiques nationaux à la gestion des affaires publiques.

Citoyens,

Citoyennes,

Dans le cadre de notre détermination permanente à améliorer les conditions de vie de nos citoyens, nous avons décidé une augmentation considérable des salaires équivalant à 50% du salaire de base pour les travailleurs qui perçoivent des sommes inférieures ou égales à 100 Mille Ouguiyas et à 30% du salaire de base pour ceux dont les salaires dépassent les 100 Mille Ouguiyas. Ces augmentations, qui seront appliquées à partir du mois de janvier prochain, sont le reflet de l’amélioration continuelle de notre situation économique et de notre volonté sincère de permettre à tous les Mauritaniens de tirer profit de cet essor économique.

Il est de notre devoir à tous, Citoyens, Citoyennes, de préserver ces acquis et de les renforcer à travers l’ancrage de la paix sociale, l’attachement aux constantes nationales, l’exploitation saine du climat de libertés dont jouissent tous les citoyens aux plans de l’expression et de l’opinion et de l’ouverture politique permettant à tous de participer à l’ uvre de construction du pays.

Vive la Mauritanie, libre, démocratique et prospère. »

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge