Le Président de la République donne le coup d’envoi des activités de la Zone Franche de Nouadhibou

 aziz drapo
Nouadhibou,  24/06/2013  –   Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a donné, lundi à partir du port autonome de Nouadhibou, le coup d’envoi des activités de la zone franche de Nouadhibou, créée récemment pour valoriser les potentialités de notre capitale économique et exploiter les opportunités qu’elle offre, en vue, d’asseoir les bases d’un développement économique et social homogène et améliorer les conditions des populations dans cette wilaya en leur permettant d’accéder à un niveau de vie meilleur.


Le Président de la République a visité à cette occasion une exposition organisée par l’Autorité de de la zone franche de Nouadhibou pour faire ressortir les avantages qu’offre la région, ses caractéristiques économiques, géographiques et naturelles et les répercussions positives de la création de cette zone franche dans le domaine de l’exploitation des richesses halieutiques et du développement de la pêche sous toutes ses formes et des ressources minières avec tout ce que cela comporte d’opportunités, notamment pour le tourisme.
L’exposition renferme aussi les nombreux domaines d’investissement et les opportunités en matière de renforcement des infrastructures. Elle fait ressortir également les projets dont a profité la ville de Nouadhibou jusqu’à présent, entres autres, l’extension du port autonome de Nouadhibou et des infrastructures vitales pour les populations.
Le Président de la République a, en outre, supervisé l’accréditation du premier investisseur dans la zone franche de Nouadhibou.
le Président de la République a, ensuite, suivi la projection d’un film documentaire sur les potentialités de la Zone Franche de Nouadhibou et les perspectives de développement de cette zone.
dans un mot prononcé pour la circonstance, M. Ismail Ould Boddé Ould Cheikh Sidiya, président de la Zone Franche de Nouadhibou a mis en relief le rôle de cette zone franche dans le développement de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou, en général, et la ville de Nouadhibou en particulier.
Le président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou a indiqué que  » ce projet n’est pas seulement une réalisation économique mais il est aussi une réalisation d’une nouvelle vision de développement basée sur l’exploitation optimale des potentialités du pays et sa position stratégique privilégiée, en tant que pont entre, l’Afrique du Nord, l’Afrique Noire, l’Europe Occidentale et l’Amérique.
Il a précisé, s’adressant au Président, que la création de cette zone franche  » consacre aussi votre vision clairvoyante relative à un développement homogène et intégré s’étendant aux différentes régions du pays, en tenant compte de leurs spécificités et de leurs potentialités ».
Il vise également, a-t-il dit, à offrir un climat approprié aux investisseurs du secteur privé national et étranger, à travers les lois , la législation et la réglementation nécessaire et l’adoption d’une politique appropriée en matière d’impôts, d’exonération de taxes douanières et la simplification de procédures administratives tout en observant les critères de transparence, d’honnéteté, de justice et d’équité vis-à-vis des différents acteurs.
Il a précisé que la zone vise à créer un cadre approprié pour pour le renforcement des opportunités d’investissements dans la transparence, la justice et l’équité.
Il a affirmé que l’autorité de la zone franche a pu réunir, en un laps de temps très court, les conditions appropriées pour le démarrage des activités de la zone franche, concrétisant ainsi la volonté du Président de la République de transformer la zone de Nouadhibou en une destination fantastique et rayonnante de la Mauritanie, faisant d’elle, une locomotive pour le développement de notre environnement maghrébin et africain.
Prenant la parole à son tour, M. Agapito Mendes Dias, membre du conseil d’Administration de la Banque Mondiale, a affirmé l’appui de son institution à la Mauritanie, se déclarant heureux d’être présent à la cérémonie de lancement de la zone franche de Nouadhibou et exprimant sa gratitude au Président de la République pour l’intérêt qu’il lui a accordé au cours de la visite actuelle qu’il entreprend en Mauritanie.
Il a insisté sur l’appui efficace qu’apporte la Banque Mondiale à la Mauritanie, louant le progrès réalisé dans le pays à travers le  » Projet Développement Urbain » et dans le domaine de la pêche artisanale à travers l’amélioration des conditions de vie des populations.
Le responsable de la Banque Mondiale s’est, aussi dit, très impressionné par la déclaration de création de la zone franche et le rôle de cette zone dans la diversification des activités économiques, la disponibilisation d’opportunités d’emplois en Mauritanie et le développement de l’économie natinale en plus de sa contribution dans le développement des économies des pays de la région, affirmant le soutien de la Banque Mondiale à cette zone franche.
Pour sa part, le maire de Nouadhibou, M. Mohamed Fadel Ould Aboubekrine a souhaité, au nom des populations de sa commune, la bienvenue au président de la République, Monsieur Mohamed ould Abdel Aziz.
Il a rendu hommage à l’intérêt accordé par le Président de la République au développement de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou dans le cadre du programme global de développement que connaît le pays.
Il a, à ce sujet, passé en revue les réalisation accomplies dans les domaines de l’éradication des quartiers précaires, l’extension du port autonome de Nouadhibou, la construction d’un port minéralier et l’accès des populations aux services de l’eau, de l’électricité et de la santé.
Il a souligné que ces réalisation concrètes qui ont fait naître, un grand espoir au sein des populations, aient des répercussions très positives sur les conditions de vie des citoyens, condamnant le gaspillage des ressources publiques et la gabegie qui ont prévalu, durant des décennies, en Mauritanie.
La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, du wali de Dakhlet Nouadhibou, du corps diplomatique accrédité en Mauritanie, d’hommes d’affaires et de plusieurs invités.

Source : AMI

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind