Le Président de la République :  » La Mauritanie a adopté une approche intégrée pour faire face au terrorisme dans la région du Sahel « 

Charm-CheikhDans son discours prononcé, samedi après-midi, à Charm-Cheikh, devant le 26ème sommet de la ligue arabe, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a indiqué que la République Islamique de Mauritanie a été pionnière dans l’adoption d’une approche intégrée pour faire face au terrorisme dans la zone du Sahel qui s’est traduite par une prise de conscience profonde de l’interdépendance entre la sécurité et le développement.
Il a ajouté également que la Mauritanie s’est attelée avec sérieux et application, le long de ces six dernières années, à la promotion des libertés publiques et individuelles, à l’instauration de l’Etat de droit, à l’ouverture du dialogue avec ceux qui étaient tentés par les querelles du fanatisme religieux, ainsi qu’à l’édification d’une armée forte et d’appareils sécuritaires capables d’imposer la sécurité, de défendre l’intégrité territoriale et de traquer et d’anéantir les terroristes.
Voici une traduction du texte arabe du discours du Président de la République :
 » Son Excellence Abdel Vettah Sissi, Président de la République arabe d’Egypte, Président de la 26ème session ordinaire du sommet,
Majestés,
Excellences,
Altesses,
Monsieur le Secrétaire général de la ligue Arabe,
Monsieur le Secrétaire général des Nations unies,
Messieurs,
Mesdames,
Il m’est agréable d’adresser mes vifs remerciements à mon Frère Son Excellence le Président Abdel Fatah Sissi, Président de la République arabe soeur d’Egypte pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité généreuse dont nous avons été l’objet, moi-même et la délégation qui m’accompagne, depuis que nous avons foulé le sol égyptien.
Mes vifs remerciements vont aussi à Son Altesse Cheikh Sabah Al Ahmed Jaber Al-Sabah, Emir de l’Etat du Kuweit Frère pour tous les excellents efforts qu’il a fournis et pour la sagesse dont il a fait preuve durant sa présidence réussie de la 25ème session du sommet, ainsi qu’au peuple et au gouvernement de l’Etat frère du Kuweit pour ce qu’ils ont fait comme facilités ayant contribué au succès du sommet.
Je félicite, également, mon frère Son Excellence le Secrétaire général de la ligue arabe Dr Nabil El Arabi et ses collaborateurs pour les grands efforts qu’ils n’ont cessé de dispenser dans le cadre des préparatifs du sommet et du suivi de l’exécution de ces décisions.
Majestés,
Excellences,
Altesses,
Notre 26ème sommet arabe ordinaire se tient sous le thème  » 70 ans d’actions arabes communes  » dans une conjoncture internationale et régionale particulière se caractérisant par une aggravation des défis auxquels fait face notre région arabe. La menace terroriste s’est accrue dans la zone suite au contrôle par des éléments armés de larges zones d’Irak et de Syrie, menaçant la paix et la sécurité dans la région toute entière. Les foyers de tensions en Lybie, en Syrie, en Irak, au Yémen et en Somalie et la situation conflictuelle dans tous ces pays arabes sont utilisés par les groupes extrémistes pour renforcer leur présence et accroître leurs activités destructrices.
Faire face à ces dangers, demande de nous tous plus de coordination et de coopération avec nos partenaires pour venir à bout de ces bandes du désordre et du crime. Dans ce sens, nous- nous félicitons des efforts arabes et internationaux visant à mettre fin aux organisations extrémistes qui représentent la plus grande menace pour la paix mondiale et nous affirmons notre soutien aux efforts déployés pour le retour de la légalité au Yémen.
Majestés,
Excellences,
Altesses,
Messieurs
Mesdames,
Si notre sommet actuel se tient dans un contexte sécuritaire complexe, il en est de même de la situation économique caractérisée par les répercussions négatives de crises financières accumulées et par une lenteur de la croissance économique mondiale marquée par une baisse substantielle des prix des matières premières. Mais malgré la complexité de cette situation mondiale, de façon générale, et arabe, en particulier, nous sommes convaincus que notre nation est capable, avec l’aide d’Allah, de relever les défis soient- ils sécuritaires, économiques ou sociaux.
L’action arabe commune a permis de grandes réalisations dans de nombreux domaines en réponse aux aspirations des peuples arabes notamment sur les plans de la sécurité et du développement. Il est de notre devoir et c’est un droit pour nos peuples de redoubler d’efforts afin de consolider les acquis et d’accomplir de nouvelles réalisations.
Les institutions de financement et autres fonds arabes ont joué des rôles positifs illustrant le meilleur exemple du succès de la solidarité arabe. Nous sommes en droit d’être fiers de l’existence d’institutions financières arabes dynamiques qui renforcent leur situation financière grâce à des politiques efficaces et de bonne gouvernance, ce qui leur a permis de contribuer activement au financement du développement économique des Etats arabes, notamment des pays les nécessiteux.
En Mauritanie, nous apprécions hautement les contributions importantes des ces institutions financières et fonds de développement qui jouent en rôle déterminant dans le financement des infrastructures de base, de la production et des services dans notre pays.
Majestés,
Excellences,
Altesses,
Messieurs,
Mesdames,
Malgré les contraintes de la situation internationale et ses répercussions, les sommets de développement socio-économique arabes ont constitué des étapes importantes dans le processus de l’action arabe commune engendrant des retombées largement positives pour les peuples arabes à l’Est comme à l’Ouest. Et dans ce contexte, le sommet du Kuweit a été le coup d’envoi de l’initiative de mon frère Son Altesse Cheikh Sabah Al Ahmed El Jaber Al Sabah, Emir de l’Etat frère du Kuweit avec la création d’un compte spécial pour le financement des petites et moyennes entreprises dont les financements ont atteint les centaines de millions de dollars qui ont profité, en particulier, aux jeunes du monde arabe.
Le sommet de Riyad a connu, lui aussi, l’initiative de mon frère feu Sa Majesté le Roi Abdallah Ibn Abdel Aziz (Qu’Allah accueille son âme en Son Saint Paradis) qui a permis l’augmentation des capitaux des institutions financières arabes communes, ce qui a consolidé leur position financière et renforcé leurs capacités de participation au financement des programmes et projets de développement dans les pays arabes.
Majestés,
Excellences,
Messieurs,
Mesdames,
Le meilleur moyen de faire face au terrorisme demeure la résolution des crises par les voies pacifiques à travers de sérieuses négociations menant à des ententes politiques pour le renforcement de la sécurité et de la paix civile.
Dans ce cadre, nous saluons les efforts des Nations Unies en Libye, ainsi que l’ensemble des initiatives visant la réussite du dialogue entre les factions libyennes pour aboutir à l’instauration d’un régime démocratique auquel participent les différentes composantes sociales et politiques du peuple libyen.
Nous confirmons également notre soutien ferme aux efforts de l’émissaire des Nations Unies en Syrie tout en lui souhaitant bonne réussite dans sa mission de médiation afin d’éviter au peuple frère de syrien les malheurs des tueries et de destruction dont ce pays frère souffre depuis plus de quatre ans.
La crise syrienne a constitué une menace réelle pour la sécurité au Moyen orient, car elle a tôt basculé vers la violence empêchant ainsi les différentes initiatives arabes et internationales de paix d’aboutir à une solution pacifique qui éviterait à la Syrie de sombrer dans la destruction. Et l’affluence de terroristes venus de toutes les régions du monde a fait du territoire syrien un fief pour les extrémistes de tout genre.
Nous appelons les syriens à se réunir autour d’une table de négociations pour trouver une solution politique concertée qui mettrait fin à cette crise afin de permettre le démarrage de l’opération de reconstruction.
Majestés,
Excellences,
Altesses
Messieurs,
Mesdames,
La réalisation de la sécurité et de la paix dans le Moyen orient est conditionnée par le règlement équitable du conflit arabo-israélien basé sur les résolutions en la matière du Conseil de sécurité, garantissant les droits du peuple palestinien à fonder son Etat indépendant et souverain avec comme capitale, El Gods, la récupération par la Syrie du Golan occupé et le retrait d’Israël des plantations libanaises de Chabaa. Et si la communauté internationale ne parvient pas à imposer la paix globale et équitable au Moyen orient, cette région demeurera exposée aux dangers de la violence et du terrorisme qui menacent la paix à travers le monde. »
Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge