Le Président de la République: « les comportements observés durant le Ramadan devront se poursuivre au-delà de ce mois béni »

Aziz- ramadan 2013

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a souligné le devoir qui nous incombe à tous de puiser dans l’école du Ramadan les ressorts de l’esprit de la tolérance, de l’amour et du sacrifice afin de nous acquitter de nos devoirs nationaux dans les meilleures conditions.

Le Président de la République a ajouté mercredi soir dans un discours adressé à la nation à l’occasion de l’Aid El Fitr que les comportements observés durant le mois du Ramadan devront se poursuivre au-delà de ce mois béni.

Il a également exprimé les remerciements à tous ceux, ulémas, médecins et journalistes, qui ont contribué à animer ce mois de miséricorde et de tolérance. Voici en intégralité le discours du Président de la République:

« Mauritaniens,
Mauritaniennes,
Nous voilà, Allah en soit loué, parvenus au terme du mois béni de Ramadan, avec, Inchaallah, l’immense récompense de son jeûne et le pardon pour les péchés; après qu’Allah nous ait permis d’accomplir les devoirs qui y sont liés et de faire revivre sa pratique dans un climat de sérénité, de fraternité et de solidarité.

C’est là, pour moi, une occasion d’adresser les félicitations à tous les membres de notre peuple musulman et, aussi, une occasion pour exprimer les remerciements à tous ceux, ulémas, médecins et journalistes, qui ont contribué à animer ce mois de miséricorde et de tolérance.

Mauritaniens,
Mauritaniennes,
Au cours de ce mois béni, certains pays musulmans ont malheureusement connu des crises. Nous espérons qu’ils arrivent à en sortir pour que leurs peuples vivent dans la quiétude et la paix, loin de la violence et de l’extrémisme.

Mauritaniens,
Mauritaniennes,
Les valeurs de notre sainte religion nous édictent la solidarité avec nos frères en religion hors du monde musulman et que le fanatisme, l’extrémisme et l’oppression empêchent de jouir de leur droit légitime à pratiquer leur religion en toute sécurité.

C’est pour nous le lieu de solliciter que l’Organisation de la Coopération Islamique et les organisations internationales des droits de l’Homme prêtent main forte aux minorités musulmanes afin qu’elles jouissent de leurs droits entiers.

Il nous incombe à tous de puiser dans l’école du Ramadan les ressorts de l’esprit de la tolérance, de l’amour et du sacrifice afin de nous acquitter de nos devoirs nationaux dans les meilleures conditions. De même, les comportements observés durant le Ramadan devront se poursuivre au-delà de ce mois béni.

J’implore Allah de faire revivre le Ramadan, aux Oummas arabe et islamique et à nous, dans la prospérité, la miséricorde et la bénédiction.« 

Source : Agence Mauritanienne d’Information

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge