Le Président de la République ouvre le Forum International sur le Pastoralisme

Aziz-deby - nktt-29-10-13Le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a ouvert mardi matin à Nouakchott les travaux du Forum International sur le Pastoralisme organisé par la Mauritanie, la Banque Mondiale et le Comité Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) sous le thème « transcender les obstacles et construire la capacité d’adaptation de la zone du Sahel: opportunités prometteuses pour le développement du pastoralisme ».

Le Président de la République a, dans un discours pour la circonstance, précisé que la Mauritanie a œuvré au cours des dernières années à améliorer les infrastructures en zones rurales à travers des programmes intégrés.

Ces programmes incluent les routes les adductions d’eau potable, l’électricité et les télécommunications en plus des services de santé et d’éducation. (Nous reviendrons sur le discours dans son intégralité).

Le Président tchadien Idriss Déby Etno prend part à ce forum en sa qualité de Président en exercice du CILSS ainsi que les ministres chargés du développement pastoral du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Tchad en plus du directeur général de la FAO et du vice président de la zone Afrique de la Banque Mondiale.

Les participants au Forum seront répartis en 3 ateliers dont le premier étudiera le développement pastoral et la stabilité dans la région du Sahel, le second consacré au conseil des ministres et le troisième à la réunion du groupe des experts sur la capacité d’adaptation et de stimulation de la croissance du pastoralisme dans la région du Sahel.

Au cours du forum des discussions fructueuses auront lieu également sur ce thème devant conduire à des résultats concrets de nature à contribuer à la lutte contre la pauvreté au profit des 80 millions d’âmes vivant dans le Sahel. Par ailleurs, des exposés seront présentés par les experts internationaux sur différents aspects du développement, le développement des ressources animales dans le Sahel.

La clôture des travaux du Forum ce mardi après midi sera marquée par la « Déclaration de Nouakchott » sur les opportunités prometteuses du développement pastoral au sahel.

La cérémonie d’ouverture du Forum s’est déroulée en présence du Premier ministre Dr. Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, des membres du corps diplomatique, les hauts responsables de l’Etat, du corps diplomatique accrédité en Mauritanie, des invités, des experts concernés par le développement pastoral au Sahel.

Le Président Tchadien Idriss Déby Itno, Président en exercice du CILSS a exprimé quant à lui, ses remerciements à la Mauritanie et à la Banque Mondiale ainsi qu’au CILSS pour l’organisation de ce Forum pour trouver des solutions aux problèmes vécues par le Sahel, au regard de l’importance de la sécurité alimentaire et de la nécessité de trouver une solution à la problématique de la pauvreté.

Il a ajouté que les parties ouvrant dans le cadre du CILSS s’attellent sérieusement à relever le niveau de vie pastoral rappelant que le secteur pastoral et de l’élevage n’a pas bénéficié de l’intérêt qu’il mérite de la part de la communauté internationale.

Le Président tchadien a encore dit que les pays du sahel se fondent pour l’essentiel sur le développement rural et doivent beaucoup travailler pour développer ce secteur et transcender les difficultés en collaborant avec les partenaires du secteur.

Concernant le CILSS il a noté qu’une intense concertation sera menée pour développer l’agriculture et rendre publics les textes à cette fin. La sécurisation des équipements pastoraux et leur maintenance reste une préoccupation majeure. Il en est de même du renforcement de la commercialisation et de l’aide aux éleveurs ainsi que de la concertation entre les Etats.

Pour sa part M. Makhtar Diop vice président du Bureau Afrique de la BM s’est dit heureux de prendre part à ce forum, louant la sage vision du Président de la République sur la question. Il a formulé l’espoir de parvenir à des résultats qui contribueront à lutter contre la pauvreté au Sahel, soulignant les conditions propices pour la réussite de cette mission.

Il a précisé également que les problèmes et défis auxquels sont confrontés les habitants du Sahel requièrent l’unité et le labeur pour les relever aux fins de permettre les conditions d’avènement d’un Sahel prometteur.

Le responsable de la BM a souligné par ailleurs l’engagement de son institution dans ce domaine pour permettre d’éradiquer la pauvreté au Sahel à l’horizon 2030 et la mise en place d’initiatives de développement et de renforcement nécessaires pour la création des richesses en plus de la mise en place d’un centre spécialisé et équipé, en vue de consolider la compétitivité en matière de ressources animales mettant en exergue le grandes avancées réalisées par la Mauritanie dans ce secteur.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge