Le Président de la République pose la première pierre pour la construction d’une centrale éolienne de 31,5 MW au sud de Riadh

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a posé, jeudi, en début d’après-midi, la première pierre pour la construction d’une Le Président de la République pose la première pierre pour la construction d'une centrale éolienne de 31,5 MW au sud de Riadh09-05-2013-S000001centrale éolienne d’une capacité de 31,5 MW.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des objectifs tracés par le Gouvernement dans le domaine de l’énergie pour généraliser l’accès de tous les citoyens aux services d’électricité et pour améliorer la qualité de la fourniture d’énergie électrique ainsi que l’intégration à grande échelle des énergies renouvelables pour la réalisation d’un mix énergétique optimal.
Le Président de la République a écouté sur place des explications présentées par les spécialistes sur cet important projet, sa contribution dans la couverture des besoins de la ville de Nouakchott en électricité et son rôle dans la préservation de l’environnement et la réduction du coût de production de l’électricité en Mauritanie.
Le Président de la République a aussi suivi un exposé technique sur les étapes d’exécution du projet, les composantes de ce dernier, sa capacité et son rôle dans l’allègement des charges de production électriques.
Le Président de la République s’est informé, pour la circonstance, sur les normes techniques, le niveau de la capacité prochaine de la centrale et les niveaux de couverture par l’énergie électrique.
Il a reçu des réponses de la part des spécialistes aux différentes interrogations.
Le Président de la République a également donné ses instructions pour que les délais d’exécution et les normes de qualité soient respectés. Le projet comporte les composantes suivantes:
– les ouvrages de génie civil nécessaires
– 15 éoliennes de 2,1 MW chacune, réparties sur trois lignes (5 éoliennes par lignes) pour une puissance totale de 31,5 MW
– les dispositifs de contrôle commande
– les équipements électriques nécessaires au fonctionnement de l’installation
– un poste de livraison 33 kV
– la connexion au réseau de répartition: longueur totale des liaisons 26 km:
. un câble souterrain moyenne tension 33 kV vers le poste Arafat
. un câble souterrain moyenne tension 33 kV vers le poste ouest
. 2 câbles de données à fibre optique.
Le projet qui sera réalisé dans un délai d’une année permettra de sécuriser la fourniture d’électricité, de réduire les coûts de production d’électricité, d’améliorer le taux d’accès à l’électricité, de développer l’activité économique et de préserver l’environnement par l’utilisation d’énergies renouvelables.
Il est exécuté par l’entreprise espagnole Elecnor SA et l’ingénieur conseil est le bureau belge et la Société Mauritanienne d’Electricité.
Le coût du projet est de 1 milliard d’ouguiyas mobilisé par l’Etat mauritanien et le fonds arabe de développement économique et social.
Dans un mot prononcé au cours de la cérémonie de pose de la première pierre, le ministre du pétrole, de l’énergie et des mines, M. Taleb Ould Abdivall a indiqué que la supervision du lancement de ce projet par le Président de la République personnellement traduit l’intérêt accordé à ce secteur stratégique en tant que véritable pilier de tout développement économique et social dans notre pays et au rôle de ce projet dans l’accès des populations de la ville de Nouakchott aux services d’électricité à moindre coût.
Il a ajouté que les énergies renouvelables occupent désormais une place importante dans la stratégie de développement durable adoptée par les pouvoirs publics dans le pays, ce qui a fait que le secteur de l’énergie vise, dans le cadre de cette stratégie, à accroître la contribution de ces énergies pour la réalisation d’un mix énergétique optimal pour atteindre entre 15 et 20 % de la production respectivement dans les années 2015 et 2020.
Le ministre a indiqué qu’il est prévu que la production électrique de cette centrale atteigne 122 GW par heure.
Le ministre a souligné que ce projet approvisionnera la ville de Nouakchott par une source supplémentaire d’énergie renouvelable propre durable économiquement et facile d’utilisation techniquement, relevant que l’exploitation de cette centrale contribuera à elle seule à couvrir 20% des besoins de notre réseau en énergie électrique à l’horizon 2015.
Il a noté que ce projet constitue un tournant déterminant dans le domaine de l’exploitation des potentialités du pays en sources d’énergies renouvelables et matérialise la politique exécutée par le département, sur instructions du Président de la République, dans le but de mettre le secteur de l’énergie à l’abri des dangers en disponibilisant les services nécessaires aux utilisateurs dans les meilleures conditions du point de vue qualité et réduction des prix.

Source : AMI

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind