Le Président de la République, président du sommet arabe affirme que la Mauritanie a donné un modèle à suivre en matière de dialogue

mauritanie-a-donne-un-modele-a-suivre-en-matiere-de-dialogueLe Président de la République, président en exercice du sommet arabe, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a affirmé, dans un discours prononcé, lundi en fin de matinée à Khartoum à l’occasion de la clôture du dialogue national soudanais, que le succès de cette manifestation reflète la volonté du peuple soudanais de préserver son unité et de construire son avenir.

Il a précisé que les résultats de ce dialogue donneront une grande impulsion au développement économique et social du Soudan frère.

Il a ajouté que la Mauritanie est fière de partager avec les frères au Soudan leur joie à cette occasion et qu’elle appelle tous les frères et les partenaires à soutenir ce pays à ce moment décisif.

Le Président de la République a en outre affirmé que la Mauritanie a présenté un modèle à suivre dans ce sens à travers les différents dialogues auxquels ont participé les forces politiques mauritaniennes. Ces dialogues, a-t-il dit, ont permis au pays de renforcer son unité nationale, de renforcer la démocratie et de donner un plus grand intérêt aux jeunes et aux femmes.

Voici l’integralité de ce discours:

 » Excellence Monsieur Oumar Hassan Ahmed El Béchir, président de la République soeur du Soudan,

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi tout d’abord de remercier mon frère le Président Oumar Hassan Ahmed El Béchir et à travers lui le peuple et le gouvernement soudanais frères pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité généreuse dont nous avons fait l’objet depuis notre arrivée sur cette terre.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Le démarrage du congrès général du dialogue national soudanais avec cette ampleur nationale et internationale représente un succès sur plus d’un plan pour toutes les forces soudanaises qui croient en l’importance du dialogue national et qui s’y sont engagées avec sérieux et responsabilité au service de l’unité du peuple soudanais frère et pour la préservation de ses intérêts stratégiques et l’avenir de ses futures générations.

Nous sommes convaincus, en Mauritanie, que les résultats du dialogue national inclusif au Soudan, dont les travaux ont été lancés le 10 octobre 2015, donneront une forte impulsion au processus de paix et de développement durable sur toute l’étendue du territoire du Soudan frère.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

La Mauritanie est très fière de partager avec les frères soudanais sa joie à l’occasion de la tenue du congrès général du dialogue national et s’adresse aux dirigeants, aux gouvernements arabes, africains et islamiques et à la communauté internationale pour accorder soutien et leur appui au choix du dialogue, de la paix et de la réconciliation au Soudan frère, ce pays dont le développement et la stabilité constituent un facteur essentiel pour le développement et la stabilité de la sous région tout entière.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

La Mauritanie a présenté un modèle important, au cours des dernières années, lorsque son expérience a réussi le pari de lancer plusieurs dialogues politiques, religieux et sociaux avec la participation des différents spectres de la société mauritanienne. Ces dialogues ont permis de renforcer la cohésion nationale, d’enraciner la démocratie, de lutter contre la violence et l’extrémisme et de donner un plus grand intérêt aux femmes et aux jeunes.

Poursuivant cette approche, nous avons lancé récemment, en concertation avec tous les spectres politiques et sociétaux, un dialogue inclusif, étant convaincus que le dialogue unit la Nation, consacre la paix sociale et permet d’éviter tous les dangers internes et externes, de consolider les valeurs nationales et de préserver l’identité des peuples.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

La coopération Mauritano-Soudanaise a franchi des étapes positives dans plusieurs domaines et nous aspirons aujourd’hui à la renforcer et à la diversifier, étant convaincu de l’unité de destin de nos deux peuples frères et de la nécessité de renforcer les liens de fraternité qui les ont liés tout au long de l’histoire et au service du processus de développement de nos deux pays frères.

Enfin, je vous réitère, Excellence et cher frère, notre soutien ferme au Soudan tout en vous assurant que vos frères dans le pays de Chinguitt resteront attachés au sentiments de fraternités, d’affection et d’appréciation à l’égard du peuple soudanais, sentiments qu’ils ont hérités génération après génération et époque après époque.

Wasselamou Aleikoum warahmetou Lahi Teala webarakatouhou ».

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge