Le Président de la République reçoit les deux ministres sénégalais et malien de l’énergie et la directrice des opérations de la Banque Mondiale

Monsieur Mohamed Ould Abdel AzizAMI:Le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a reçu en audience, mardi au palais présidentiel à Nouakchott, Mme Meymouna N’Dow Seck, ministre sénégalaise de l’énergie et du développement de l’énergie renouvelable, M. Mamadou Frankaly Keita ministre malien de l’énergie et de l’hydraulique et Mme Vierra Sangwe, directrice des opérations de la Banque Mondiale (BM).
A sa sortie d’audience, la ministre sénégalaise a déclaré à l’AMI que l’audience avec le Président de la République lui a permis de rendre compte au Chef de l’Etat de l’objet de cette visite et des résultats des discussions entre les ministres concernés.
« Cette visite s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs de la coopération énergétique que les deux Chefs d’Etat ont décidé de développer en relation avec le Mali dans le cadre de l’OMVS.
Vous n’êtes pas sans savoir que nous avons un projet en matière de gaz Banda qui consiste à installer une centrale qui va produire et exporter à nos pays. Depuis que la décision a été prise, plusieurs réunions tripartites ont été organisées et je me réjouis de cette première réunion à Nouakchott.
Le fait qu’on soit venus en Mauritanie nous a donné l’occasion de visiter les infrastructures: la centrale en construction de 180 MW, la centrale solaire qui est déjà en service et le projet de centrale éolienne de 30 MW en construction. Tout ceci nous rassure par rapport à ce que nous sommes en train de développer et nous permettra, également de rassurer nos populations par rapport à ce projet de coopération »
, conclue-t-elle.
De son côté, la directrice des opérations de la Banque Mondiale, Mme Vierra Songoye a indiqué que tous les bailleurs des fonds après la réunion de Paris ont réitéré leur intérêt de continuer à supporter le projet Banda Gaz, qui est très important pour le développement pour la sous région pour la création de l’emploi, pour la promotion de l’agriculture.
« Comme vous le savez tous, nous pensons que le plus grand frein pour le développement sur le continent c’est l’énergie. Aujourd’hui, comme l’a dit Mme la ministre, la Mauritanie nous montre que nous pouvons partager, créer et générer cette énergie et la distribuer. Nous avons parlé aussi, des lignes, des réseaux de distribution pour le Sénégal et pour le Mali. Le Président de la République a réitéré son appui à ce projet.
Le Président de La Banque Mondiale considère ce projet comme phare de coopération et d’intégration régionale, et surtout de réduction de la pauvreté au regard de l’importance de l’électricité pour l’agriculture, pour la santé et pour les autres secteurs qui emploient l’énergie dans la sous région.
La BM et les autres partenaires techniques et financiers accompagnent ce projet et tous les autres qui concourent à la croissance de la sous région »
a précisé la directrice des opérations de la Banque Mondiale.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge