Le Président Aziz s’enquiert de l’état d’avancement des travaux du nouvel aéroport international de Nouakchott

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, s’est informé mercredi en début d’après-midi sur l’état d’avancement des travaux de construction du Nouvel Aéroport International de Nouakchott (NAIN) qui ont débuté au mois de novembre dernier à l’occasion du 51ème anniversaire de l’indépendance nationale.

Aziz-aeroport nouveau20-03-2013-N00003 Le Président de la République s’est rendu sur la piste principale d’atterrissage dont l’exécution est presque achevée avant d’apprécier les travaux réalisés au niveau de la tour de contrôle et des structures annexes de cet important projet.
Sur place, le Président de la République a suivi une projection vidéo sur les équipements et matériaux utilisés par la société Najah For Major Works, qui sont essentiellement importés des Etats-Unis d’Amérique et d’Allemagne.
Parallèlement, la société a exposé les pierres et les dalles en ciment qui serviront au pavage des aires de l’aéroport.
A son arrivée sur le chantier, le Président de la République a été accueilli par le ministre de l’équipement et des transports, M. Yahya Ould Hademine, et un groupe d’hommes d’affaires.
Au cours de cette visite d’information, le Président de la République était accompagné par le Directeur de cabinet, des Chargés de mission et des Conseillers à la présidence de la République.
Avec une piste principale longue de 3,4 km et une seconde de 2,4 km, le NAIN sera en mesure d’accueillir tous les appareils et aéronefs répondant aux normes internationales et aura une capacité annuelle de deux millions de voyageurs.
Contacté par l’AMI, M. El Wely Ould Ahmed Hamed, directeur des infrastructures au ministère de l’équipement et des transports a précisé que le NAIN constitue un exemple du partenariat entre le secteur privé et l’Etat, car les travaux ont été confiés à un groupe d’investisseurs et hommes d’affaires mauritaniens.
Il a ajouté que les travaux de construction, lancés par le Président le République à l’occasion du 51ème anniversaire de l’indépendance, devraient durer 30 mois.
« Au regard du rythme actuel des travaux, le NAIN sera achevé au mois de mai prochain », souligne-t-il.
Il a ajouté que le NAIN est composé de deux pistes d’atterrissage dont une principale et une secondaire, en plus d’une piste pour les situations d’urgence et les conditions climatiques dégradées, car l’aéroport doit être opérationnel dans toutes les situations.
« Le NAIN comporte aussi des bâtiments dont l’aérogare, des salles d’embarquement et de débarquement, des espaces réservés aux délégations officielles et aux VIP », selon le directeur.

Source : AMI

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind