Le président déchu Blaise Compaoré quitte la Côte d’Ivoire pour le Maroc

Blaise Compaoré, l’ancien président du Burkina Faso, a quitté jeudi la Côte d’Ivoire, où il était en exil depuis sa démission le 31 octobre, suite à des manifestations, pour rejoindre le Maroc, a annoncé la présidence ivoirienne.

L’ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, qui avait trouvé refuge en Côte d’Ivoire le jour de sa démission le 31 octobre, a rejoint le Maroc jeudi 20 novembre, d’après la présidence ivoirienne.
blaise_compaore_nov2010_0

L’ancien chef d’État burkinabè, sa femme et des membres de sa famille ont quitté dans l’après-midi Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, où ils se trouvaient depuis trois semaines, a indiqué cette source présidentielle. Le départ de Blaise Compaoré n’est toutefois pas définitif, il sera « amené à revenir », selon la même source.

« Oui, il a décidé de changer de résidence. Il est parti pour le Maroc. Il sera toujours le bienvenu en Côte d’Ivoire. Nos portes seront toujours ouvertes », a ainsi déclaré un porte-parole du gouvernement ivoirien sans plus de précisions.

Lasse de la corruption de l’ancien régime et désireuse de changement, la rue burkinabè avait chassé le chef de l’État Blaise Compaoré le 31 octobre dernier, après deux journées de manifestations massives contre son projet de modification de la Constitution pour se maintenir au pouvoir. L’ex-président avait alors dû quitter le pays dans la foulée et s’était réfugié en Côte d’Ivoire, voisine du Burkina Faso.

Depuis mardi, et après plusieurs semaines de tractations avec les militaires, le Burkina Faso a un nouveau président par interim, Michel Kafando. Il a déjà prêté serment, mais sa nomination sera entérinée par la Cour constitutionnelle, vendredi, tournant ainsi la page de 27 ans de règne de Blaise Compaoré.

Avec AFP et Reuters

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge