Le président malien Traoré garde son Premier ministre Cheick Modibo Diarra


Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, « renouvelle sa confiance » à son Premier ministre de transition Cheick Modibo Diarra dont le départ était réclamé par de nombreux partis politiques, dont celui de M. Traoré, a annoncé dimanche la présidence de la République.

Dioncounda-prezi

« Le président de la République renouvelle sa confiance » au Premier ministre et lui a demandé de « lui faire des propositions en vue de la formation d’un gouvernement d’union nationale », indique un communiqué de la présidence lu à la radio-télévision nationale malienne ORTM.

Cette décision a été prise à l’issue de consultations tenues samedi poar M. Traoré avec « les forces vives » du pays, comprenant notamment les partis politiques et la junte militaire qui avait renversé le président Amadou Toumani Touré (ATT) le 22 mars, avant de le rendre à un régime civil de transition deux semaines plus tard.

Les curriculem vitae des futurs membres du gouvernement d’uninn nationale, exigé par les voisins ouest-africains du Mali, doivent parvenir au Premier ministre mardi au plus tard, précise le communiqué.

Astrophysicien de renommée internationale, Cheick Modibo Diarra, entré en fonction le 24 avril, a été contesté par une partie de la classe politique malienne, en particulier le parti de Dioncounda Traoré, qui a exigé sa démission, dénonçant son « incompétence », son « amateurisme » et son manque de « stratégie » pour tenter de régler la crise dans le nord du Mali.

Le nord du pays est occupé depuis fin mars par des groupes armés islamistes alliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) où ils imposent la charia (loi islamique) avec brutalité.

Source: maliweb

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge