Le Président Mauritanien éconduit le Ministre Des Affaires étrangères, Me Alioune Badara Cissé…


Le Président de la République Islmamique de Mauritanie, le Général Mohamed Ould Abdel Aziz a refusé de recevoir, le 1er juillet 2012, le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Me Alioune Badara Cissé, porteur d’un message de Son Excellence Monsieur Macky Sall. Motif : le refus de Dakar d’extraderMoustapha Ould Limam Chaafi, visé par un mandat d’arrêt international pour « actes de terrorisme », depuis mars 2011, nous apprend Mauritanie 24.

Malgré le mandat d’arrêt international émis contre lui par les autorités mauritaniennes, Moustapha Ould Limam Chaafi, Conseiller spécial de plusieurs chefs d’Etat de la sous-région, est à Dakar, chez le Président Macky Sall, depuis une quinzaine de jours. Devant les multiples relances des autorités mauritaniennes pour obtenir l’extradition de l’hôte encombrant, Macky Sall a opposé un refus poli mais ferme.

Porteur d’un message de la plus haute importance délivré par le Chef de l’Etat, le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’extérieur a été, purement et simplement, éconduit par la présidence de la Mauritanie. Très déçu par cette inconvenance diplomatique (il faut le dire), le patron de la diplomatie Sénégalaise a repris son avion pour venir voter à Saint Louis, le même jour, le dimanche 1er juillet, comme si de rien n’était. « Le Pays au Quotidien »  a essayé de recueillir le point de vue officiel du Sénégal, à travers Me Alioune Badara Cissé (Abc), mais il est tombs sur une  assistante qui  informe que le Ministre des Affaires Etrangères est  « hors du territoire ».

Le Pays au Quotidien

Par Souleymane DIOP
Source: SENEGO


A

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge