Le Président mauritanien pourrait superviser demain jeudi le lancement du dialogue

dialoguLes politiques en ont marre d’attendre un dialogue régulièrement reporté, alors que le pays a besoin de dégager un consensus même partiel, pour sortir relativement du spectre infernal de la crise, qui perdure depuis 7 ans environ, sans qu’une issue pointe à l’horizon.

Tout aurait été tranché, en dépit du boycott des uns et lde a participation des autres, indiquent des sources, selon lesquelles, le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, pourrait superviser enfin, demain jeudi 29 septembre courant, la cérémonie de lancement des pourparlers entre la majorité, l’opposition participante  et le gouvernement.

Les partis radicaux du forum, notamment le Rfd, l’Ufp, l’Unad et Tawassoul  ont maintenu leur option de boycott, précisent les mêmes sources.

atlasinfo

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge