Le programme aires protégées d’Afrique & conservation de l’UICN lance un MOOC sur la gestion des aires protégées en Afrique

Papaco_IUCNL’UICN et le PAPACO

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est la plus grande et la plus ancienne des organisations environnementales globales dans le monde.

Son Programme sur les Aires Protégées d’Afrique & Conservation (PAPACO) cherche à améliorer la gestion et la gouvernance des aires protégées, en Afrique, pour accroître leurs impacts positifs en termes de conservation de la biodiversité.

Pour ce faire, le PAPACO renforce notamment les compétences des gestionnaires des parcs, et de leurs partenaires, au travers de programmes de formation régionaux, nationaux ou locaux.

Le MOOC : avenir de l’éducation

Les MOOCs (Massive Open Online Course – Cours en ligne ouverts à tous) sont une révolution dans le milieu de l’éducation. Depuis le 1er MOOC créé en 2011, plus de 3000 ont suivi et ont permis à des dizaines de milliers de personnes de se former gratuitement et facilement à des sujets très divers. Ce développement fulgurant est pourtant inégal : la plupart des cours traitent de nouvelles technologies et d’économie et sont développés par de grandes universités américaines et européennes pour un public occidental, souvent anglophone. Les MOOCs pour l’Afrique sont rares, de même que ceux sur la conservation de la nature. En particulier en langue française.

Pourtant, la population africaine est jeune et augmente rapidement. La demande pour l’éducation croît donc très vite et l’offre a du mal à y répondre, appelant au développement d’autres formes d’éducation, dont les MOOCs.

Des aires protégées bien gérées au profit de la conservation de la nature

Les aires protégées sont un pilier de la conservation de la nature : ce sont des espaces consacrés à la  préservation de la biodiversité, encore riche en Afrique. Mais pour atteindre leurs objectifs, ces aires protégées doivent être bien gérées, d’autant plus à une époque où les pressions sur la nature sont nombreuses (demande en ressources naturelles, développement des infrastructures, changement climatique, etc.). La formation est donc essentielle pour que tous les acteurs impliqués dans les aires protégées soient armés des connaissances nécessaires à l’analyse de ces enjeux et à la mise en place de réponses adaptées qui permettront de conserver durablement la nature du continent.

En quoi ce MOOC peut-­‐il faire la différence ?

Geoffroy Mauvais, coordinateur du PAPACO :

«Au PAPACO, nous pensons depuis longtemps que la formation des gestionnaires d’aires protégées est une priorité. Nous avons par exemple créé un diplôme universitaire et un master sur la gestion des aires protégées, avec l’université Senghor (centre universitaire Programme sur les Aires Protégées d’Afrique & Conservation (PAPACO) Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) Rendez-­‐vous surwww.papaco.org de la Francophonie). Or à chaque nouvelle session, nous refusons près de 90% des candidats, faute de place. Les conservateurs d’aires protégées ont donc la volonté d’apprendre, mais nous n’arrivons pas à répondre à cette attente. Ce MOOC pourra non-­‐ seulement être suivi par ces étudiants motivés, mais aussi par les professionnels de la conservation déjà en poste, par les personnes qui vivent dans des endroits reculés… Il pourra être utilisé par les professeurs dans leur cours, par les élèves ou les étudiants, par le grand public désireux de mieux connaître ces territoires, etc. »

Sujets abordés et modalités d’inscription

La première session du MOOC commencera le 26 octobre, date à laquelle le premier module sera mis en ligne. Il se poursuivra alors durant les 6 semaines suivantes, traitant de sujets tels que la planification, la gestion, la gouvernance, le tourisme, le financement durable, le changement climatique, l’équité, la corruption, les conventions…

Quatre enseignants joignent leurs forces pour animer le Mooc et font également appel à divers spécialistes lors de brefs entretiens. Toute personne intéressée  peut s’inscrire dès maintenant surhttps://www.coursera.org/course/apafrique?authMode=signup&action=enroll&….

Les inscriptions resteront ouvertes pendant toute la durée  du cours  mais il est recommandé de commencer le plus tôt possible.

Les étudiants qui termineront avec succès les examens recevront un certificat de réussite délivré par Coursera (gratuit), et il sera possible d’obtenir une attestation de réussite de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, qui encadre et développe le MOOC) pour ceux qui choisiront de passer un examen en présentiel (frais d’examens requis dans ce cas).

Etat des lieux à deux semaines de la mise en ligne du 1er module

Déjà 1800 personnes se sont inscrites à ce cours, dont 75% en Afrique. Les remarques sur cette initiative sont très positives, comme le montrent les quelques exemples ci-­‐dessous :

Alain, Madagascar «Félicitations pour cette initiative très pertinente face aux menaces et dégâts actuels de la biodiversité unique au monde, du moins pour Madagascar. Bon courage!»

Hélène, Sénégal «Merci pour cette belle initiative. Ce cours sera sans aucun doute intéressant et très bénéfique pour ceux qui s’intéressent à l’environnement et à la protection de la nature. Je m’inscris!»

Binta, Burkina «Un bon complément pour les cours que je donne à l’Université, merci beaucoup. »

Couleuvre, RDC «Après avoir réalisé un travail scientifique sur le conflit au Parc National des Virunga, je trouve que c’est bon de suivre cette formation en vue d’approfondir ma connaissance sur la conservation. »

Pour en savoir plus

Regardez la bande annonce du MOOC : https://www.youtube.com/watch?v=k26pijss32k Consultez notre site web : www.papaco.org, notre page facebook : www.facebook.com/IUCNpapaco, notre page twitter :https://twitter.com/Papaco_IUCN

Contactez-­‐nous par email : marion.langrand@iucn.org

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge