Le régime Mauritanien raciste intimide les populations de la Vallée (TPMN)

Selon le mouvement Touche Pas à Ma Nationalité, le régime raciste mauritanien a la volonté d’intimider et de soumettre les populations de la Vallée (sud) qui en réalité vivent sous l’occupation.

Pour le mouvement, cette volonté s’est encore manifestée par les affrontements opposant le mercredi 22 août la Marine mauritanienne à des jeunes du village de Dioudé dans la wilaya du Brakna près du fleuve Sénégal.

Les deux parties disputaient l’occupation d’un terrain de football du village. Une dispute qui a dégénéré et s’est transformée en bataille rangée avant que la Gendarmerie de Bababé n’intervienne et arrêtent cinq jeunes, selon un témoin.

Cette situation de terreur instaurée par l’Armée avec la bénédiction du système raciste et qui dure depuis les évènement de 1989 doit cesser, selon TPMN, qui exige la libération des jeunes arrêtés sans condition et dans l’immédiat, la sanction des militaires coupables de ces agressions.

Le mouvement demande également que l’Etat raciste mette fin aux exactions de l’armée dans la vallée exactions de l’armée dans la vallée.

En outre, TPMN tient responsable le régime raciste du général Ould Abdel Aziz de tout débordement dans la localité et appelons les villages voisins à plus de solidarité et de vigilance et à résister contre toute attaque de la part de l’armée d’occupation et de terreur.

Source: ALAKHBAR


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge