Le RFD est en crise d’autorité et en crise de pensée

beyrouck_ould_bezeid_ahmed_11 (1)Il y a, en gestation, une véritable révolte des militants, car le RFD est construit sur le refus d’une participation véritable. Il exige l’abdication des intelligences et des caractères : comment la participation y prendrait-elle son élan ? Pour sauver le Parti, il faut tenir compte d’une volonté de rajeunissement, de renouvellement et de féminisation.
Cela ne se fait pas sans mal. Tant il faut bouleverser certaines positions considérées comme définitivement acquises, changer des comportements profondément ancrés, insister pour imposer des têtes nouvelles, elle est une nécessité. La seule chance, pour le RFD de rebondir, c’est le départ de Ahmed Ould Daggah de la direction du Parti.
Après 4 défaites électorales, Ould Daddah doit passer le témoin à un autre jeune. La grandeur d’un homme ne se mesure qu’à travers ses gestes durant son séjour terrestre. Le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) a eu à former d’excellents jeunes tels que Ould Lematt, Ould Moine, Nana Mint Cheikhna, Ould Weddadi. Etc. (…). C’est une urgence et une nécessité que le DEBAT soit posé au niveau du RFD. « A bon Entendeur, Salut ».

Ahmed Bezeid Ould Beyrouck

Chroniqueur Politique

P.S : je ne suis ni de la majorité présidentielle,

ni de l’opposition.

Je suis ailleurs.

Source : Le Calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge