Le roi Mohammed VI a invité le président mauritanien à la COP22 qui se tiendra à Marrakech, alors qu’un état de tension règne toujours entre les deux pays.

chef-de-letat1Le roi Mohammed VI a envoyé une lettre le 16 septembre au président mauritanien, dans laquelle il l’invite à prendre part à la COP22 qui se tiendra du 7 au 18 novembre à Marrakech. L’invitation royale a été remise à la ministre déléguée mauritanienne aux Affaires étrangères, Khadija M’barek Fall, par le chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Nouakchott, Hassan Benmoussati, rapporte l’agence mauritanienne Alakhbar.

Cette invitation intervient dans un contexte de forte tension entre Rabat et Nouakchott. Selon le site local Nouatchott.com, les autorités mauritaniennes ont autorisé à des salariés marocains de regagner leurs postes chez l’opérateur Mauritel, majoritairement détenu par Maroc Télécom. Quatre salariés marocains auraient rejoint l’entreprise alors que trois autres y sont attendus. À préciser toutefois que le gouvernement mauritanien ne s’est pas encore exprimé officiellement sur le sujet.

Lire aussi : Un sommet de la Ligue arabe en demi-teinte à Nouakchott

Autres sujets de tension, cet entretien téléphonique relayé par les médias mauritaniens du président Ould Abdelaziz avec Mohamed Abdelaziz, ancien chef du Polisario, le jour même où le Maroc célébrait le 40e anniversaire de la Marche Verte en grande pompe à Laâyoune, ou encore le deuil de trois jours décrété suite au décès de l’ancien patron du Polisario. Une brouille qui a eu pour conséquence la non invitation du parti UPR au pouvoir en Mauritanie à la réception organisée début août par l’ambassade du Maroc à Nouaktchott à l’occasion de la fête du Trône.

Source : Telquel

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge