Le Sénat adopte trois projets de lois relatifs à l'énergie

15-12-2014-S000008

Le sénat a adopté lundi au cours d »une séance plénière organisée sous la présidence de M. Ba El Hadj Abdoul, son vice-président, trois projets de loi sur l »énergie.

Le premier projet de loi autorise la ratification de la convention de crédit signée le 11 octobre 2014 à Washington entre le gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le Fonds de l »OPEP pour le Développement international (OFID), destiné au financement du projet de centre national de contrôle de l »électricité.

Le second projet de loi autorise la ratification de la convention de crédit signée le 26 mai 2014 à Abu-Dhabi entre le gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le Fonds d »Abu-Dhabi de Développement (FADEA), destiné au financement du projet de centrales éoliennes.

Le dernier projet de loi autorise la ratification de la convention de crédit signée le 24 juin 2014 à Djeddah entre le gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social (FADES), destiné au financement de la construction d »une centrale photovoltaïque à Nouakchott et de développement du système d »électrification.

Le gouvernement a été représenté à cette séance par le ministre du pétrole, de l »énergie et des mines M. Mohamed Ould Khouna, qui a présenté un exposé sur ces projets de loi.

Il a indiqué à ce propos que le premier projet de loi s »inscrit dans le cadre de la politique énergétique du gouvernement et satisfait une recommandation formulée par le sénat au cours de l »une des sessions passées, soulignant qu »il a pour objectif aussi d »améliorer les conditions socioéconomiques du pays en augmentant l »accès à l »électricité au profit des populations dans tout le pays. Le présent projet comprend la construction et l »équipement d »un centre national de contrôle de l »électricité à Nouakchott y compris les travaux de génie civil, les équipements, la formation et la supervision.

Le présent financement porte sur un prêt octroyé par l »OPEP, d »un montant de dix millions dollars casino américains soit l »équivalent d »environ trois milliards d » ouguiyas, remboursables sur une période de 20 ans dont un délai de grâce de cinq ans, assorti d »un taux d »intérêt de 1,75% par an sur les montants du prêt décaissés et non remboursés.

Evoquant le second projet de loi, le ministre a indiqué que le gouvernement envisage de promouvoir l »utilisation des énergies alternatives et renouvelables par l »exploitation de l »immense potentiel que recèle le pays en énergie solaire et éolienne, précisant que ce projet de loi s »inscrit dans le cadre de la contribution à la protection de l »environnement et à la réduction de l »émission des gaz carboniques ainsi que pour créer des opportunités d »emploi, soulignant qu »il vise par ailleurs à fournir l »électricité propre à travers le financement du projet de centrales éoliennes qui disposera d »environ 270 kilowatts d »énergie éolienne pour approvisionner des localités côtières (Lemsid- Mheyjratt – Ballewakh-Loyber) étant entendu que chaque localité sera dotée d »une station indépendante, financé grâce à un crédit de 1,5 milliards ouguiyas remboursable sur une période de 20 ans dont un différé de 5 ans avec un taux d »intérêt de 1,5% par an sur le principal du prêt décaissé et non remboursé.

Le ministre a indiqué à propos du troisième et dernier projet de loi qu »il vise la satisfaction de la demande croissante d »électricité dans la ville de Nouakchott et ses environs sans l »utilisation des carburants fossiles, le contrôle du réseau électrique et l »alimentation en électricité d »un certain nombre de villes et de villages dans les régions de l »Est du pays.

Le présent financement porte sur un prêt de 32 milliards environ remboursable sur une période de 26 ans dont un délai de grâce de 7 ans assorti d »un taux d »intérêt de 2,5% par an sur les montants du principal du prêt décaissés et non remboursés.

Le ministre a répondu aux questions des sénateurs qui ont loué dans leurs interventions les avantages de ces projets de loi.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge