Le Sénégal réduit ses ambassadeurs, et se « normalise » avec la Mauritanie

Dans le souci de rendre l’appareil diplomatique plus performant, le gouvernement sénégalais a décidé de revoir ces chiffres à la baisse, a annoncé son ministre des Affaires étrangères, Alioune Badra Cissé.

Selon Léral.net, le site qui a rapporté l’information, le Sénégal compte 53 ambassadeurs et représentations permanentes, 19 consulats, 5 bureaux économiques, 23 bureaux militaires au niveau international.

«Cette réduction, justifie Alioune Badra Cissé, sera effectuée conjointement avec la rationalisation des effectifs qui sera faite, d’une part, en affectant dans les postes diplomatiques et consulaires uniquement le nombre d’agents indispensables à leur fonctionnement et à l’accomplissement de leurs missions.»

«Ils seront désormais concentrés là où ils pourront mieux prévaloir et satisfaire nos intérêts politiques et économiques, sans pour autant que ce redéploiement ne sacrifie au maintien du réseau d’amitié que notre pays a su établir».

Sur le même plan diplomatique le site ajoute que quelques semaines après l’inélégance diplomatique du voisin mauritanien, le sourire se dessine entre Dakar et Nouakchott. Dans l’ombre de ce retour à la normale, est tapi Cheikh Tidiane Gadio, ami personnel du Général Abdel Aziz.

Le site rappelle que Cheikh Tidiane Gadio a été le président du Groupe de contact international (Gci) sur la Mauritanie et maître-d’œuvre des accords de Dakar en juin 2009. Ce schéma de sortie de crise a débouché sur l’élection présidentielle de juillet 2009. Ce qui a permis au Général Abdel Aziz de donner un habillage démocratique à son putsch en remportant la présidentielle avec 52, 58% de voix sur une participation de 64 % du corps électoral

Source:Alakhbar

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind