Le seul rescapé mauritanien du massacre de Diabali de retour à Nouakchott


Maouloud Ould Sid’Ahmed, seul mauritanien rescapé du massacre de Diabali (Localité située au Nord de la ville malienne de Ségou) sur des prédicateurs du groupe de la Dawa, commis le 9 septembre dernier et attribuée à une unité de l’armée régulière malienne, est rentré à Nouakchott au cours de la nuit du jeudi au vendredi.

Le rescapé mauritanien est arrivé par un vol commercial en provenance de Bamako, après un interrogatoire des enquêteurs maliens chargés de mener des investigations sur la tuerie de Diabali.

Il a été accueilli par le ministre mauritanien des affaires étrangères et de la coopération, Hamadi Ould Hamadi, une délégation du groupe de la Dawa et de nombreux proches et sympathisants.

A sa descente d’avion, Maouloud Ould Sid’Ahmed a fait une déclaration dans laquelle il remercié les autorités mauritaniennes « des efforts consentis pour son retour au pays ».

Il est également revenu sur les conditions dans lesquelles il a pu échapper au funeste sort de ses compagnons grâce à une fuite de plusieurs heures dans une forêt, accusant les militaires maliens d’avoir agi de sang froid.

Quant au ministre mauritanien des affaires étrangères, Hamadi Ould Hamadi, il a mis l’accent sur l’importance du message pacifique des prédicateurs de la Dawa « qui vise la propagation de l’Islam » en conformité avec le rôle historique joué par de nombreux érudits mauritaniens dans l’espace ouest africain.

Source : Le Calame


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge