Le sixième congrès des maires clôture ses travaux à Nouakchott

 

Le sixième congrès des mairesLes travaux du sixième congrès des maires mauritaniens tenu sous le haut patronage du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, sous le thème de « la décentralisation au service du développement durable », ont pris fin, mercredi soir à Nouakchott.
Les participants au congrès ont suivi durant trois jours des exposés présentés par des membres du gouvernement sur les programmes et les politiques du gouvernement et les mécanismes suivis pour leur exécution.
Les maires ont rendu publiques des recommandations appelant à:
– impliquer davantage les communes dans la planification, l’exécution et la gestion des services urbains prioritaires et ce dans le cadre de chaque convention avec l’Etat ou/et les acteurs du développement local
– renforcer les capacités des communes à assumer pleinement la gestion directe ou à déléguer la gestions des services publics
– créer un cadre de coordination communale pour guider et renforcer la coordination entre les différents intervenants pour améliorer les services rendus aux citoyens
– impliquer les communes dans la gestion du foncier dans le périmètre communal et entamer la planification, élargir les compétences des communes pour englober les activités diverses en lien avec le développement économique des territoires communaux
– assurer une présence territoriale des services de l’Etat qui ont des relations directes avec les collectivités locales et créer un cadre légal d’utilisation des services déconcentrés de l’Etat par les communes
– doter la wilaya du statut de collectivité territoriale pour permettre une nouvelle représentativité de la population à travers un conseil régional d’élus
– créer un espace de pilotage et de coordination des différentes politiques de développement dans lequel les collectivités locales sont suffisamment représentées.
Prenant la parole à cette occasion, le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Raré a indiqué que la décentralisation constitue un pilier essentiel pour le développement local, soulignant que c’est ce qui a amené le gouvernement à adopter en 2010 la déclaration de politique générale sur la décentralisation et le développement local.
Il a ajouté que le gouvernement examinera avec attention les recommandations issues de ce congrès qui sont de nature, a-t-il dit, à contribuer à l’amélioration du niveau de vie des populations et à créer un climat approprié pour le renforcement de la décentralisation et l’impulsion du développement local.
De son côté, M. Cheikh Ould Baya, président de l’association des maires de Mauritanie a indiqué que les recommandations issues du congrès prouvent la volonté des maires mauritaniens de faire preuve d’un niveau élevé d’efficacité et de renouveau, des qualités qui ont fait l’objet d’un appel de la part du Président de la République lors de l’ouverture du congrès.
Il a exprimé les sincères remerciements des maires au Président de la République pour ses précieuses orientations qui ont contribué à leur éclairer la voie.
Il a en outre remercié les autorités et les partenaires au développement pour leur contribution sérieuse à la réussite du congrès.
A la fin de leurs travaux, les maires ont adressé une motion de soutien pour le Président de la République pour avoir rehaussé par son parrainage les travaux du présent congrès.

Source: Ami

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge