Le Syndicat des Journalistes Mauritaniens renouvelle ses instances pour promouvoir la liberté de la Presse

FIJ
La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a salué aujourd’hui les conclusions du 2ème congrès du Syndicat des Journalistes Mauritaniens (SJM) qui a été marqué par la mise en place d’un nouveau bureau exécutif. Le congrès qui s’est déroulé sous le thème de la liberté de la presse a fait le bilan de trois ans d’activités et déterminé les plans et programmes à mettre en place pour le mandat à venir.

 

«Nous saluons les efforts de tous les journalistes mauritaniens pour les grands progrès accomplis pendant les dix dernières années pour la promotion et la défense de la liberté de la presse. Nos affiliés de Mauritanie dont le syndicat ont été à l’avant-garde de cette lutte et nous les encourageons à rester les garants de la liberté d’expression», a déclaré Gabriel Baglo, directeur Afrique de la FIJ. « Nous demandons également aux autorités de maintenir cette ouverture pour faire de la Mauritanie un exemple dans le monde arabe et en Afrique », a-t-il ajouté.

Le SJM compte 766 membres. Le congrès a connu la participation de 60% de ses membres qui ont pris part au vote pour l’élection du nouveau président. Le perdant qui a obtenu 127 voix a félicité le nouveau président élu qui a obtenu 287 voix. Le nouveau président élu Ahmed Salem Moctar Salem, a promis d’impliquer les jeunes, femmes et hommes du syndicat surtout dans les programmes de renforcement de capacités sur les questions d’éthique et de déontologie.

La Mauritanie s’est engagée sur la voie de la démocratie et a connu pendant ces dernières années un développement dans le secteur des médias marqué par la libéralisation des ondes et par conséquent la création de cinq radios et cinq télévisions privées. Les autorités ont pris la décision de dépénaliser les délits de presse, et les organisations du secteur veillent à l’application de cette décision. Des observateurs et représentants des syndicats de l Algérie, de l’Egypte et du Sénégal ont pris part au congrès.

« La FIJ accompagnera le syndicat dans ses activités sur la voix de l’unité et de la solidarité avec les autres organisations nationales pour se positionner comme les garants de la liberté de la presse en Mauritanie», a commenté Baglo.

Source : ifj.org

Pour plus d’information, veuillez contacter la FIJ au : + 221 33 867 95 86

La FIJ représente plus de 600.000 journalistes dans 134 pays du monde

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind