LE THÉ VERT EST BON POUR LA MÉMOIRE

Pour préserver notre matière grise, on a intérêt à boire du thé vert. Ses propriétés antioxydantes aideraient à prévenir le déclin cognitif, selon des chercheurs chinois.

On l’encense pour ses vertus amincissantes ou encore astringentes. Il protègerait aussi des maladies cardiovasculaires. Récemment, des chercheurs taiwanais ont même suggéré que le thé vert pourrait ralentir la formation de cellules cancérigènes chez les fumeurs.

Mais on a oublié une chose : le thé vert stimulerait aussi notre mémoire. Une nouvelle étude chinoise conclut que ses « propriétés chimiques auraient un impact sur les cellules du cerveau ». Au cœur de cette découverte, l’épigallocatéchine gallate ou plus facile à prononcer, l’EGCG, un antioxydant naturel.

Le professeur Yun Bai du Third Military Medical University à Chongqing a voulu savoir comment ce polyphénol peut améliorer les fonctions cognitives. Les résultats sont parus dans la revue Molecular Nutrition & Food Research.

Ils ont utilisé deux groupes de souris. Le premier a absorbé de l’EGCG, l’autre est un groupe témoin. Les rongeurs ont été entraînés pendant trois jours à trouver une plateforme visible et sept jours supplémentaires pour trouver une plateforme cachée.

Les souris traitées à l’EGCG ont mis moins de temps à trouver la plateforme cachée que le groupe témoin. Ces résultats révèlent que cet antioxydant améliore l’apprentissage et la mémoire en améliorant la reconnaissance d’un objet et la mémoire spatiale.

L’EGCG présent dans le thé vert agirait au niveau de l’hypothalamus en favorisant la neurogénèse (la naissance de neurones dans le cerveau). “Nous avons découvert au cours des tests faits sur les souris que l’EGCG agit directement sur la production des neurones », explique le Dr Bai, cité par le Daily mail.

Cette étude tend à prouver que la consommation de thé vert aiderait à prévenir les pertes de mémoire et les maladies neurodégénératives.

Auteur : Emilie Cailleau

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind