Le torchon brûle entre l’Algérie et la Mauritanie

3_La baie d'Alger vue depuis la Casbah_0L’Algérie a confirmé lundi avoir expulsé un diplomate mauritanien, après l’expulsion d’un conseiller de l’ambassade d’Algérie à Nouakchott quelques jours plus tôt. Une crise diplomatique inhabituelle qui est liée au Maroc.

A l’origine de la crise, il y a un article de presse qui évoque une plainte déposée par la Mauritanie auprès de l’ONU. Dans ce texte, un journaliste mauritanien explique que Nouakchott s’est plaint auprès des Nations unies de la présence de cannabis sur son territoire, une drogue qui arriverait par la frontière marocaine. Les autorités mauritaniennes estiment que c’est un diplomate algérien qui a inspiré le journaliste pour cet article pour nuire aux relations entre Nouakchott et Rabat, car l’Algérie a des relations diplomatiques parfois tendues avec le Maroc.

Un diplomate algérien est alors expulsé du pays. En réaction, Alger, qui estime que cette expulsion est incompréhensible et démesurée, a demandé à un diplomate de l’ambassade de Mauritanie de quitter immédiatement le territoire. C’est l’ambassadeur qui a été convoqué pour quelques minutes au ministère des Affaires étrangères à Alger.

Selon les médias algériens, c’est la première fois qu’Alger et Nouakchott se fâchent de cette manière. Mais des responsables du ministère des Affaires étrangères assurent eux qu’il s’agissait juste d’appliquer le principe de réciprocité.

Source: Rfi

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge