Le Trésor perd 68,88 milliards d’ouguiyas au profit de quelques commerçants privilégiés

Privé – en 2010, 2011 et 2012 – de taxes douanières sur le sucre, le Trésor public a perdu 68, 88 milliards d’ouguiyas au profit de quelques  commerçants privilégiés.

liasses ougiye_200_200Sur la période allant de 2010 à 2012,  les importations de sucre, via le Port de l’Amitié, ont atteint 1 148 000 tonnes contre 11 milliards 480 millions d’ouguiyas de recettes au Trésor public. La tonne a été  taxée 10 000 d’ouguiyas au lieu de 70 000 d’ouguiyas prévus par la réglementation et la loi de finances.

Rappelons que 90%  des importations de sucre réalisées entre 2010 et 2012 ont été faites par la famille Ghadda. Les 10% restants sont à inscrire à l’actif de divers importateurs dont les Grands Moulins de Mauritanie qui appartiennent à Ahmed Ould  Salem dit Zeddah, sénateur de R’kiz qui, suite à  des difficultés économiques connues en 2012, a fini par abandonner les importations de sucre.

Source : Taqadoumy

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind