Le wali de l’Adrar: les dernières pluies, une occasion pour décupler la production maraichère

  ain-ahelLe wali de l’Adrar, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah a présidé hier après midi à Toueirna relevant de la commune de Ain Ahel Taya une réunion des éleveurs au cours de laquelle il a abordé l’importance de la zone pastorale « Amsak » qui est considérée comme un passage du cheptel entre différentes wilaya du pays.
La wali a mis en relief l’intérêt qu’accorde le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz aux ressources pastorales pour leur rôle dans le circuit économique national.
Il a précisé que la saine gestion de ces ressources et leur protection contre les maladies ne peut manquer de se reflèter positivement sur les éleveurs.
M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah a passé en revue les efforts des pouvoirs publics tendant à promouvoir le secteur de l’élevage avec un nouveau département ministériel qui lui est consacré.
Il a souligné l’importance de l’agriculture après la tombée des dernières pluies, demandant aux agriculteurs d’exploiter cette opportunité et de cultiver davantage de terres arables pour décupler la production maraichère cette année.
L’Etat est prêt, a -t-il poursuivi, à accompagner les agriculteurs à travers la mise à leur disposition de moyens, de semences et d’appui en matière de vulgarisation agricole.
Le maire de la commune de Ain Ahel Taya ainsi que les autres intervenants ont apprécié, pour leur part, l’attention qui leur est accordée par le Chef de l’Etat et son appui aux sinistrés lors des inondations qui ont secoué la zone.
Ils ont posé un certain nombre de problèmes portant sur les barrages, les points d’eau pastoraux et leur équipement ainsi que les banques de céréales et le soutien au profit de la coopérative du village.
A leur tour les délégués régionaux de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement et la coordinatrice régionale des affaires sociales, de l’enfance et de la famille ont, chacun, en ce qui le concerne, répondu aux interventions des citoyens.
Le wali de l’Adrar avait hier matin effectué une visite au niveau de Ouad Seguellil ayant intéressé les regroupements de populations de Teizint, Legreinatt, Hamdoune, El Hajra El Beidha, El Maghtaa, El Jala et Lemreiveg où il a pu être édifié sur leurs problèmes liés à l’enclavement, au grillageage des périmètres, à la contruction de barrages, digues et diguettes ainsi qu’à l’électricité rurale et à l’appui aux coopératives.
Le wali était accompagné au cours de ce déplacement par le conseiller chargé des affaires économiques, le hakem mouçaid de la moughataa d’Atar des chefs de services régionaux et des autorités administratives, sécuritaires et municipales.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge