Léger remaniement ministériel

palais ocre_0Le gouvernement  a fait l’objet  d’un  léger  remaniement  marqué  par deux entrées et deux sorties, apprend-t-on à travers  un décret présidentiel rendu public  vendredi soir.

Maître Brahim Ould Daddah,  un des  avocats les plus anciens  inscrits au  barreau de Nouakchott, est nommé ministre de la justice.

 Limogé du poste de gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) au début de l’année, dans le sillage de l’affaire de la MAURISBANK, Sid’Ahmed Ould Rais, retrouve une planque stratégique,  avec le  Ministère des Affaires Economiques et du Développement (MAED).

Du coup, sa  traversée du désert n’aura duré que quelques mois.

Sidi Ould Zeine, ex ministre de la justice, hérite du  ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire.

Suite à ce mini remaniement, on note les départs de  Sidi Ould Tah (ex affaires économiques et développement), devenu directeur exécutif de la Banque Arabe pour le Développement Economique de l’Afrique (BADEA) et Ismaël Ould Sadegh , ex ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire (remercié).

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge