Législatives en Iran: pas de majorité pour les réformateurs au Parlement

président RohaniSelon des résultats partiels portant sur 70% des résultats, la coalition des réformateurs et modérés, qui soutiennent le président Hassan Rohani, a fait une bonne percée sans toutefois obtenir la majorité au Parlement.

Les deux coalitions, des réformateurs, et des conservateurs ont obtenu environ le même nombre de sièges, soit 90 sièges chacune. Mais les résultats pour une cinquantaine de sièges n’ont pas été annoncés et il y aura un second tour pour 60 autres sièges. Malgré leur poussée, les réformateurs n’ont pas réussi à remporter la majorité comme le voulait le président Hassan Rohani.

Les réformateurs ont mobilisé leurs électeurs à Téhéran et ont remporté tous les 30 sièges de la capitale, mais les conservateurs ont conservé de nombreux bastions en province.

Résultats mitigés au niveau de l’Assemblée des experts

Au niveau de l’Assemblée des experts, les résultats sont également mitigés. Hassan Rohani et l’ancien président Akbar Hashemi Rafsandjani arrivent en tête des élus de Téhéran pour l’Assemblée des experts.

Deux des trois principaux religieux conservateurs, notamment l’ayatollah Mohammad Yazdi, le chef de l’Assemblée des experts, ont été battus, ce qui constitue une victoire pour les réformateurs et modérés.

Mais les conservateurs ont résisté en province et de nombreux religieux conservateurs ont été élus parfois avec un nombre de voix très important. Ces résultats mitigés risquent de ne pas faciliter le travail du président Rohani.

Souce: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge