L’EI se préparerait à frapper à nouveau la Belgique

media_xll_8759826Les forces de l’ordre sont sur les dents. Selon la DH, Het Nieuwsblad ou encore Het Laatste Nieuws, la police a été avertie d’une menace imminente sur notre pays.

La cellule anti-terroriste belge a intercepté des informations selon lesquelles des combattants syriens ont pris la direction de l’Europe il y a dix jours pour y commettre de nouveaux attentats en France et en Belgique.

Des cibles précises
Les enquêteurs ont même établi trois nouvelles cibles potentielles visées par les terroristes: le centre commercial bruxellois City 2, un fast food américain ainsi qu’un commissariat de police.

Les policiers autorisés à rentrer chez eux avec leur arme
De son côté, la zone de police Bruxelles-Ixelles a tenu une réunion de crise mardi matin, suite au meurtre d’un couple de policiers dans les Yvelines lundi soir par un djihadiste. « Des agents de police tués dans le cadre de leur vie privée, ça va encore plus loin », a commenté le chef de corps Guide Van Wymersch. Il a demandé à ses 2.600 hommes de faire preuve d’une vigilance accrue. En outre, les 2.000 policiers en possession d’une arme de service ont été autorisés à rentrer chez eux avec celle-ci.

L’OCAM maintient pour l’instant le niveau d’alerte terroriste à 3 (sur une échelle de 4) pour l’ensemble du pays, a indiqué l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace. L’OCAM explique qu’il s’agit là « d’une information non contextualisée qui n’a pas d’influence directe sur le niveau actuel de la menace ».

Le niveau d’alerte 3 signifie que la menace est « grave, possible et vraisemblable », « mais il n’y a pas d’information spécifique faisant état d’une menace imminente », a commenté un porte-parole du Centre de crise.

« Les nombreuses informations dont dispose l’OCAM sont analysées et contextualisées avec les services partenaires et ce, entre autres, au niveau de la crédibilité. C’est sur cette base que le niveau de la menace est déterminé. L’information rapportée par certains médias est une information non contextualisée et n’a donc aucune influence directe sur le niveau actuel de la menace », a encore précisé l’OCAM.

Source: 7sur7.be

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge