L’enrôlement des Sahraouis en tant que mauritanien????

Un journal marocain à grande audience a indiqué qu’il « ignore pour l’instant le véritable objectif de l’enrôlement des Sahraouis en tant que mauritanien.

Et le journal « Al Alam » de poursuivre dans une enquête publiée aujourd’hui (2/01/2013): « campagne de « naturalisation » collective des  populations des camps en Mauritanie sous la supervision des autorités de Nouakchott ».

Le journal déclare avoir dénoncé cette opération, le printemps dernier, après l’exode de centaines d’habitants des camps de Tindouf vers les communes mauritaniennes se trouvant non loin pour bénéficier du délai donné par le ministère de l’Intérieur aux ressortissants étrangers pour régler leur situation juridique à l’intérieur du pays.

Et cette opération pose plus d’une question sur les véritables mobiles de cet enrôlement des Sahraouis en tant que mauritaniens, surtout que les dernières semaines ont connu un afflux massif des demandeurs de la nationalité mauritanienne, notamment au niveau des communes de Bir Moghrein, Nouadhibou, Zouerate et Fdérick.

Et le journal de dire qu’un « homme politique mauritanien a ouvert ses maisons aux Sahraouis venus pour l’enrôlement », tout comme les Sahraouis ont aussi planté un campement près de Bir Moghrein, au sud-ouest du mur de sécurité marocain, pour organiser et accueillir les nouveaux recensés, initiative qui a été entouré du plus grand secret, confirment des sources locales. Et ces sources d’ajouter que cette opération va se poursuivre jusqu’à l’inscription du plus grand nombre de Sahraouis porteurs de documents mauritaniens ou « séquestrés » dans les camps de Tindouf.

Le journal affilié au parti « Al Istiqlal » a indiqué dans cette enquête publiée sur son site internet, que des sources ont révélé que le recensement et la naturalisation qui touchent les Sahraouis étaient au centre des discussions de la dernière rencontre entre l’émissaire des séparatistes sahraouis et le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Source : Elhouriya

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind