Lenvoi de soldats au Yemen et divers autres sujets au menu des journaux sénégalais

arton823307La décision du président Macky Sall d’envoyer 2 100 soldats au Yémen continue d’alimenter la Une des quotidiens sénégalais de ce mercredi.

‘’Envoi de Diambars au Yemen : couts et coups d’un +Hadji+ », titre à sa Une le Quotidien, illustrant sa devanture par une image de Macky Sall passant en revue des troupes.

Sud Quotidien, parlant du même sujet, évoque plutôt la levée de boucliers de l’opposition et de la société civile contre l’envoi des Jambars au front saoudien. ‘’Tempete sur Macky », telle est la manchette à la Une de Sud.

Plus catégorique, le Grand Serigne de Dakar, chef coutumier tire la sonnete d’alarme à la premiere page de la Tribune est affirme que le ‘’Yemen est un mouroir ».

La manchette de la tribune est accompagnée par un sous-titre se rapportant aux propos du ministre iranien des affaires étrangères selon qui ‘’l’Iran ne laissera pas l’Arabie saoudite et ses alliés assiéger le Yémen ».

Walfadjri pour sa part annonce déjà que le palais prépare la reculade » au sujet de l’envoi de soldats en Arabie Saoudite.

Loin de cette affaire, le Soleil s’intéresse au forum sur l’investissement tenu hier, mardi, à Dakar, pour dire que ‘’le privé, principal partenaire du PSE ».

Walf fadjri qui s’est aussi intéressé à ce forum, et souligne qu’à l’occasion, le président Macky sall a ‘’tancé le privé national et savonné l’administration », au sujet de la qualité et la célérité dans l’exécution des projets.

Le populaire se veut plus explicite en rapportant les propos du président Sall affirmant que ce dernier a déclaré : » je sais m’arrêter et rectifier ».

Selon le populaire, ‘’Macky veut une administration de développement et non pas seulement de commandement ».

‘’Dans notre administration, on pense que le chef doit s’asseoir sur un fauteuil plus haut, les autres en bas. C’est révolu cette époque », declare le président sénégalais.

Les quotidiens n’ont pas occulté la politique, dont l’Observateur qui, parlant du malaise persistant au sein de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakkar écrit : ‘’Macky et ses alliés, l’impossible entente ».

L’as ouvre ses colonnes à Pape Samba Mboup, un fidèle collaborateur de l’ex président Abdoulaye Wade.
Sous le titre ‘’les vérités de Pape Samba Mboup », ce dernier assène : »Macky est entrain de monnayer l’envoi des soldats contre des pétrodollars », ‘’le jour ou Wade partira, le PDS sera en lambeaux » et ‘’Souleymane NDéne NDiaye lui au moins est honnête ».

Signature : APA
Source: Afrique
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge