« Les acquis faits au cours de l’ère du Président Ould Abdel Aziz n’ont pu être réalisés par les chefs d’Etat qui l’ont précédés » dit Ould Haiba

renovateur_haibaè_ rimweb.net

Le président du groupe d’information Atlanticmedia  Mohamed Salem Ould Haiba affirme que le Président de la République M. Mohamed Ould Abdel Aziz a rendu à la Mauritanie son prestige et sa souveraineté confisqués, le long des décennies passées.

« Le pays a repris sa glorieuse  place dans le monde, dans son ensemble  arabe et africain et  créé une armée forte et respectée ainsi qu’ équipée de la technologie militaire  la plus moderne en vigueur dans la sous-région » a-t-il dit, saluant la grande attention accordée par le Président de la République aux citoyens, permettant, à  chaque mauritanien d’exprimer son opinion et ses critiques dans les colonnes des médias publics.

« Le pouvoir a accordé une importance particulière aux citoyens. C’est la première fois que les plaignants sont reçus et entendus par un envoyé du cabinet du Président de la République, que leurs doléances sont examinées, faisant l’objet de l’intérêt nécessaire en vue de leur trouver les solutions appropriées » a souligné le président du groupe d’information Atlanticmedia.

Evoquant le volet politique, Ould Haiba a dit : «  vous vous souvenez qu’au temps de l’ancien chef d’Etat Maouiya Ould Sid’Ahmed Taya, les partis politiques de l’opposition appelaient au dialogue avec le régime, jugeant que c’est une revendication principale, sans que ces sollicitations bénéficient d’une réponse favorable ».

Et d’ajouter : « Par contre, le fait que le pouvoir rencontre l’opposition est devenu une chose courante et routinière. En effet, après le dialogue national direct entre les partis de la Convergence pour une Alternance Pacifique (CAP), le Président de la République Ould Abdel Aziz manifeste de nouveau sa disponibilité de recevoir les leaders de la COD et de se concerter avec les opposants, selon les fuites obtenues à l’issue de la dernière audience que le chef de l’Etat au président de l’Assemblée nationale Mosseaoud Ould Boukheir ».

Ould Haiba a indiqué également que ces donnés attestent que la Mauritanie est devenue un Etat démocratique véritable convaincu des valeurs démocratiques et de la liberté d’expression, soulignant qu’elles constituent aussi une réponse catégorique à ceux qui accusent le Président de la République de dictature.

Le président du groupe d’information Atlanticmedia  a loué les gigantesques réalisations accomplies au cours des premières années échues du mandat quinquennal du Président Ould Abdel Aziz. Enumérant les plus importants acquis du chef de l’Etat, Ould  Haiba a cité la destruction de l’Ambassade israélienne à Nouakchott et  l’expulsion du diplomate de l’entité sioniste la tête baissée.

« Ould Abdel Aziz est le premier Président à dépoussiérer l’histoire des symboles de la résistance mauritanienne, à commémorer leurs mémoires, malgré l’écoulement de 50 ans sur l’indépendance du pays, la succession de 7 chefs d’Etat sur le régime, qui n’ont accordé aucun intérêt aux héros de notre moughama, à l’exception du Président de la République M Mohamed Ould Abdel Aziz» a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Le Président de la République est le premier chef d’Etat à accorder une importance au savoir et aux Oulémas, à encourager les mahadras, à réserver des salaires à des Imams de mosquée et à donner l’ordre d’ouvrir Radio Coran ainsi qu’une chaine du Saint Coran ».

« Les réalisations faites au cours d’un temps record de l’ère du Président Ould Abdel Aziz ont touché tous les coins du pays, avec la généralisation des services de l’eau et de l’électricité aux zones enclavées et éloignées dont les habitants avaient peur de la lumière des ampoules, fuyaient quand ils voyaient un véhicule traversé leur espace d’existence » a affirmé Ould Haiba, précisant que cette situation a totalement changé,  que les conditions de vie  des citoyens se sont améliorées, que les populations captent désormais les radios et les chaines de télévision à domicile, disposent de réfrigérateurs et de tous les moyens nécessaire pour une vie paisible, heureuse et digne.

« Malgré mes divergences avec certains membres de l’actuel  gouvernement du Premier ministre Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, aucun n’a fait l’objet d’une accusation de malversations et de gabegie » a dit Ould Haiba, soulignant que cet acquis est à inscrire à l’actif de ce pouvoir qui a déclaré une guerre sans merci à la mauvaise gestion, à la corruption et aux prévaricateurs, ayant réussi grâce à l’IGE la restitution au trésor public de centaines de milliards d’ouguiyas pillés.

« Considérant ces réalisations concrètes, faites en un temps record, je prie le Président de la République M Mohamed Ould Abdel Aziz  de briguer un second mandat présidentiel » a conclu Ould Haiba.

atlanticmedia

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind