Les adolescents se lassent de plus en plus de Facebook

facebook-les-adolescents-se-lassent-de-plus-en-plus-de-facebook_L

Facebook est le seul réseau social qui a connu une baisse d’utilisation chez les 16-24 ans en 2014. La chute de -0,5% ne saurait passer inaperçue alors Twitter, Google+, YouTube, Instagram et les autres plateformes sont en pleine croissance dans cette tranche.

Voilà une illustration de ce que le plus grand réseau social du monde intéresse de moins en moins. Cette tendance est plus accentuée chez les adolescents. Facebook a d’ailleurs la base d’utilisateurs la plus âgée, soit un quart de ses utilisateurs actifs qui ont plus de 45 ans. Ces tendances sont révélées par une étude de Global Web Index (GWI) qui fait un état des lieux des médias sociaux dans le monde au 3ème trimestre 2014.

Après 10 ans de croissance fulgurante, l’un des défis qui se pose à Mark Zuckerberg et son équipe c’est de rendre Facebook plus attractif, car l’étude révèle que les internautes en sont de plus en plus fatigués. Au Royaume-Uni et aux États-Unis, où 19 000 utilisateurs de Facebook ont été interrogés, c’est carrément la moitié de la communauté qui s’y connecte moins qu’auparavant. La tendance touche jusqu’à 64% d’adolescents.

Les principales raisons évoquées sont que Facebook n’intéresse plus autant qu’avant. 45% des utilisateurs le disent, 37% s’ennuient et 18% ne le trouvent « plus aussi cool ».

Chez les ados, les chiffres sont respectivement de 54%, 50% et 27%. En plus, les gens n’ont plus tellement confiance en la confidentialité sur Facebook. 28% trouvent que le réseau n’est pas suffisamment sécurisé ou privé.

Par ailleurs, le réseau social de Zuckerberg est utilisé de manière moins active depuis 2013. Le partage des photos ou l’échange des messages a chuté d’environ 20%. La tendance est plus accentuée avec le support mobile où d’autres plateformes de messagerie connaissent un franc succès. Snapchat enregistre la croissance la plus rapide, avec 56% depuis le début 2014 au Royaume-Uni, au Canada, aux Etats-Unis et en Australie.

Il y a également le fait que les internautes appartiennent désormais à plusieurs réseaux sociaux à la fois. Les 16-64 ans ont visité YouTube ou Facebook ou Twitter ou Google+. Quelques 19% ont visité les quatre à la fois.

Mais tout ça reste une tendance sur le cours terme et devrait se confirmer pour véritablement fragiliser le leadership de Facebook sur le marché. Il reste le champion toutes catégories et cumule à 1,35 milliard d’utilisateurs actifs sur un mois.

Assongmo Necdem 

Agence Ecofin

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge